Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

GASTRONOMIE NORMANDE - Page 7

  • Gratin normand au camembert

    Quand on parle "gratin", on pense immédiatement au traditionnel "gratin dauphinois". Officiellement mentionné pour la première fois à l'aube de la Révolution française, le 12 juillet 1788, à l'occasion d'un dîner offert aux officiers municipaux de la ville de Gap, fleuron du Dauphiné, par Jules Charles Henri de Clermont-Tonnerre (1720-1794), duc de Clermont-Tonnerre, alors lieutenant général de ladite province.

    gratin 1.JPG

    Le gratin dauphinois

    Quant à l'origine de ce plat, il remonterait à l'introduction en pays de Savoie du tubercule, l'ancêtre de la pomme de terre. Apparu en Italie en 1565, il s'est diffusé d'abord en Suisse à partir de 1589, puis au-delà des Alpes, dans cette province du Dauphiné, rattachée au royaume de France en 1349 et apanage du fils aîné du roi de France qui prend, dès sa naissance, le titre de Dauphin.

    gratin recolte pdt.jpg

    La Récolte des pommes de terre, - J.-F. Millet (1855)

    Aujourd'hui, amis gourmands aux babines alléchées, sans vouloir nullement déprécier ce sacro-saint gratin, je vous propose sa version "normande" au camembert.

     

    gratin normand,gratin dauphinois,camembert

    Pour ce gratin normand et pour 6 personnes, prévoyez 1,5 kg de pommes de terre à chair ferme, 200 g de lardons, 1 camembert, 20 g de beurre, 20 g de crème fraîche, 2 oignons, 1 gousse d'ail, 1 brin de persil, sel et poivre.

    Préchauffez le four th. 6 (180° C). Pelez, lavez et coupez les pommes de terre en très fines tranches (au robot si possible pour avoir des tranches régulières et fines). Pelez et émincez les oignons.

    Faites chauffer une poêle à blanc et faites-y rissoler les lardons, puis égouttez-les sur du papier absorbant. Coupez la gousse d'ail en deux et frottez-en l'intérieur d'un plat à gratin, puis beurrez-le.

    Faites plusieurs couches de pommes de terre, d'oignons émincés, parsemez de lardons, nappez de crème fraîche, salez légèrement, poivrez, puis ajoutez le camembert au centre. Enfournez et faites cuire 1 heure environ.

    Lavez, séchez, effeuillez et ciselez le persil. Vérifiez la cuisson des pommes de terre avec la lame d'un couteau, elle doit s'enfoncer facilement. Le gratin doit être bien doré. Parsemez de persil. Sevez dès la sortie du four.

     

    Bon appétit !

     

    * Recette issue de "Fondue savoyarde et recettes au fromage des meilleurs ouvriers de France" - Ed. Prisma, 2015.

  • La Louise-Bonne d'Avranches

    Cette poire là est née vers 1770 à Avranches, ville normande située sur le littoral sud du département de la Manche, du talent de Monsieur de Longueval. Lorsqu'il estima son semis réussi, il l'a fit goûter à son ami, l'abbé Louis-René Leberriays (1722-1807) lors d'un dîner que lui et son épouse offrirent à ce pomologue reconnu.

    poire avranches.png

    Au dessert, l'homme de l'art fut donc invité à déguster ce fruit mur à point, modérément juteux, très parfumé avec cependant un soupçon d'âpreté. "Cette nouvelle poire est si parfaite, s'exclama t'il, la bouche encore pleine, que je vous demanderai la permission, chère Madame, de lui appliquer le surnom qu'ici chacun vous donne, de la nommer "Bonne-Louise".

    poire bonne louise d'avranches.jpg

    "Rondouillarde et rubiconde, teintée de rouge vif sur la partie qui regarde le soleil", la "Bonne-Louise d'Avranches" se découvre, à l'automne, sur les étals des marchés normands. On l'apprécie nature ou cuite dans un sirop léger ou un vin épicé.

    Ma recette du jour, amis gourmands aux babines alléchées, est celle de crêpes caramel aux poires*.

    poire crepe caramel.JPG

     

    Épluchez et coupez en dés 2 belles poires Louise-Bonne. Les faire cuire au four à micro-ondes 4 minutes. Réchauffez des crêpes au froment dans une noix de beurre fondu. Ajoutez un filet de jus de citron et saupoudrez de paillettes de caramel d'Isigny. Une fois le caramel fondu, disposez les dés de poire au milieu et refermez la crêpe. Servir chaud !

    Bon appétit !

     

     

    Biblio : "Normands en cuisine" n°2 - 2013.

    * Recette de Véronique Olivier

  • Crevettes à la Honfleuraise

    En Normandie, elle fréquente les estuaires et les zones sablo-vaseuses, telle que la Baie du Mont Saint Michel. On la trouve aussi à l'Est de la Baie de Seine, du côté de Trouville et d'Honfleur où la pêche à la « petite grise » est depuis bien longtemps une des spécialités du port. Vendue cuite ou vivante, la crevette grise régale nos plateaux de fruits de mer.

    crevette grise 4.jpg

    Si son nom scientifique est "Crangon crangon", chez nous, on l'appelle aussi "sauticot" à cause des bonds qu'elle fait une fois le filet relevé ou bien encore "chevrette".

    crevette grise 2.jpg

    Chaloupe honfleuraise du XIXe siècle

     

    Pour vous aujourd'hui, amis gourmands aux babines alléchées, une recette normande toute simple à déguster en entrée légère avec un verre de cidre brut du Pays d'Auge, celle des crevettes à la Honfleuraise*.

    crevettes grises 3.jpg

    Pour 500 g de crevettes grises de Honfleur, bien vivantes, il vous faut bouteille de cidre brut, du sel et du poivre.

    Cuire les crevettes pendant minutes dans le cidre bouillant additionné de poivre. Égoutter. Servir les crevettes chaudes avec du pain de campagne et du bon beurre. Bon appétit !

     

     

    * Recette extraite de "Au cœur de la cuisine normande" de B. et Ch. Drouin - Ed. Charles Corlet, 2001.

    Biblio. Merci au site www.normandiefraicheurmer.fr.