Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29/09/2019

La Louise-Bonne d'Avranches

Cette poire là est née vers 1770 à Avranches, ville normande située sur le littoral sud du département de la Manche, du talent de Monsieur de Longueval. Lorsqu'il estima son semis réussi, il l'a fit goûter à son ami, l'abbé Louis-René Leberriays (1722-1807) lors d'un dîner que lui et son épouse offrirent à ce pomologue reconnu.

poire avranches.png

Au dessert, l'homme de l'art fut donc invité à déguster ce fruit mur à point, modérément juteux, très parfumé avec cependant un soupçon d'âpreté. "Cette nouvelle poire est si parfaite, s'exclama t'il, la bouche encore pleine, que je vous demanderai la permission, chère Madame, de lui appliquer le surnom qu'ici chacun vous donne, de la nommer "Bonne-Louise".

poire bonne louise d'avranches.jpg

"Rondouillarde et rubiconde, teintée de rouge vif sur la partie qui regarde le soleil", la "Bonne-Louise d'Avranches" se découvre, à l'automne, sur les étals des marchés normands. On l'apprécie nature ou cuite dans un sirop léger ou un vin épicé.

Ma recette du jour, amis gourmands aux babines alléchées, est celle de crêpes caramel aux poires*.

poire crepe caramel.JPG

 

Épluchez et coupez en dés 2 belles poires Louise-Bonne. Les faire cuire au four à micro-ondes 4 minutes. Réchauffez des crêpes au froment dans une noix de beurre fondu. Ajoutez un filet de jus de citron et saupoudrez de paillettes de caramel d'Isigny. Une fois le caramel fondu, disposez les dés de poire au milieu et refermez la crêpe. Servir chaud !

Bon appétit !

 

 

Biblio : "Normands en cuisine" n°2 - 2013.

* Recette de Véronique Olivier

28/07/2019

Crevettes à la Honfleuraise

En Normandie, elle fréquente les estuaires et les zones sablo-vaseuses, telle que la Baie du Mont Saint Michel. On la trouve aussi à l'Est de la Baie de Seine, du côté de Trouville et d'Honfleur où la pêche à la « petite grise » est depuis bien longtemps une des spécialités du port. Vendue cuite ou vivante, la crevette grise régale nos plateaux de fruits de mer.

crevette grise 4.jpg

Si son nom scientifique est "Crangon crangon", chez nous, on l'appelle aussi "sauticot" à cause des bonds qu'elle fait une fois le filet relevé ou bien encore "chevrette".

crevette grise 2.jpg

Chaloupe honfleuraise du XIXe siècle

 

Pour vous aujourd'hui, amis gourmands aux babines alléchées, une recette normande toute simple à déguster en entrée légère avec un verre de cidre brut du Pays d'Auge, celle des crevettes à la Honfleuraise*.

crevettes grises 3.jpg

Pour 500 g de crevettes grises de Honfleur, bien vivantes, il vous faut bouteille de cidre brut, du sel et du poivre.

Cuire les crevettes pendant minutes dans le cidre bouillant additionné de poivre. Égoutter. Servir les crevettes chaudes avec du pain de campagne et du bon beurre. Bon appétit !

 

 

* Recette extraite de "Au cœur de la cuisine normande" de B. et Ch. Drouin - Ed. Charles Corlet, 2001.

Biblio. Merci au site www.normandiefraicheurmer.fr.

19/05/2019

Le galuchon de t'cheu nous

"Pendant cha, la maîtresse au four
Pétrit des gâtiaux, des galettes
Pis chaqu’ marmiot à son tour
Veut des douillons et des boulettes
No cuit du galuchon
Qui vos enleuve, qui vos enleuve
No cuit du galuchon
Qui vos enleuve tant qu'cha sent bon !
"

 

Ces vers, en bon patois normand, sont tirés d'une chanson populaire, "Noter-Dame d'Autertot", que nous devons à l'abbé Antoine Sénateur Houlière (1803-1883), curé-poète d'Ouainville, un village du canton de Saint-Valéry-en-Caux. Longtemps chanté dans les noces et les banquets, cet air fut, au moins dans le Pays de Caux, aussi célèbre que "Ma Normandie".

galuchon 01.jpg

"Des gâtiaux, des galettes, des douillons, des boulettes, et du galuchon" dit l'un des couplets. Mais qu'est-ce donc que ce galuchon ? A l'origine, il s'agit là d'une pâtisserie picarde, sorte de brioche aux raisins secs. Tout porte à croire qu'en bons voisins, les normands du Pays de Caux se sont appropriés la recette originale pour la transformer en fonction des us et des coutumes locales.

galuchon 4.jpg

Le galuchon picard

 

Le résultat ? Un "galuchon normand" qui, à vrai dire, à part son nom, n'a plus grand chose à voir avec son modèle. Pour vous, amis gourmands aux babines alléchées, j'ai trouvé cette recette* simplissime que je m'empresse de vous communiquer.

galuchon 6.jpg

Il vous faut 250 g de pâte feuilletée et un œuf. Il suffit d'étendre la pâte au rouleau sur une épaisseur de 2 cm. La couper en rond. Inciser le dessus en losanges. Dorer au jaune d’œuf. Mettre au four chaud 20 minutes. Bon appétit !

 

 

* Recette extraite du "Manuel de cuisine normande" de Sylvie Charriot - Ed. Harriet, 1987.

Biblio. merci au site http://melao.free.fr/yainville_houliere.htm