Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10/08/2016

La Saxo de Sax

Si le nom de ce belge est entré dans l'histoire, c'est parce que l'on lui doit l'instrument de musique auquel il a donné son nom : le saxophone !

saxophone 0.jpg

Le saxophone de Sax

Après des études au Conservatoire de Bruxelles, Antoine Joseph Sax (1814-1894), qui a choisi de se faire connaître sous le prénom d'Adolphe, embrasse, à l'image de son père, la profession de facteur d' instruments de musique. En 1841, il s installe à Paris, dans le 18ème arrondissement, rue Myrha. C'est là que ce musicien, en cherchant à améliorer les qualités de la clarinette basse, met au point le "Saxophon", ainsi appelé à ses débuts !

saxophone 1.jpg

Adolphe Sax (1814-1894)

 

Ce baryton en fa a toutes les caractéristiques de l'instrument que l'on connait aujourd'hui : la forme conique, le tube métallique, le bec à anche simple et le système clefs. Il est breveté le 21 mars 1846, et remporte ses premiers succès dans les fanfares militaires. En 1849, lors de l'Exposition Universelle de Paris, Adolphe Sax présente la famille entière des saxophones qu'il a mis au point. Celle-ci comprenait 14 tailles dont 7 sont encore utilisées aujourd'hui.

Les amateurs de musique sont comblés, à commencer par le compositeur Hector Berlioz (1803-1869) à qui l'on doit la première œuvre dans laquelle quelques notes de saxophone résonnent pour la première fois : "Le Chant  sacré" ou "Hymne Sacré", dont la partition, aujourd'hui disparue, était sans doute la transcription d’une œuvre vocale du compositeur.

 

saxophone 2.jpg

Le saxophoniste-clarinettiste Sidney Bechet (1897-1959)

 

Cependant, le saxophone n'occupera qu'une place assez marginale dans la musique classique. Instrument majeur du jazz, depuis les années 1980, en soliste comme en petits ensembles, la musique contemporaine en a fait aussi l'un de ses instruments fétiches.

 


Biblio. "Petit dictionnaire des mots qui ont une histoire" de Gilles Henry Éd. Tallandier 1991 et 2012 .

Merci aux pages Wikipédia sur le sujet.

17/07/2016

British sandwich , what else? !

Nous sommes en 1762 (ou était-ce en 1765 ?...) en Angleterre. Autour d'une table, des joueurs acharnés se livrent une partie de cartes endiablée et des plus délicates. Voila maintenant plusieurs heures que cela dure. Ils en auraient oublié l'heure du repas si leurs estomacs ne criaient famine... Mais, pour le passionné de jeu qu'est Sir John Montagu (1718-1792), quatrième comte de Sandwich et Premier Lord de l'Amirauté du roi George III (1738-1820), il ne saurait être question de risquer d’interrompre le cours de la partie pour se restaurer : les sommes engagées sont bien trop importantes  !

sandwich 1.jpg

Sir John Montagu (1718-1792), quatrième comte de Sandwich

 

Alors, pour calmer sa faim, le comte ordonne à son cuisinier de lui préparer un petit en-cas à grignoter tout en jouant. Le serviteur lui prépare un morceau de bœuf salé, bien serré entre deux tranches de pain. Les amis du Comte réclament aussitôt «la même chose qu’à Sandwich » ! 

sandwich 2.jpg

Très vite, la recette du "sandwich" se répand dans toute l'Angleterre avant de traverser la Manche et de gagner la France au début du XIX e siècle. Sir John Montagu s' éteignit le 30 avril 1792 sans savoir que son sandwich donnera le jour à la florissante industrie du fast-food et de la restauration rapide que l on connaît aujourd'hui.

sandwich 3.jpg

Pour servir sa mémoire, il faut préciser que l'homme, passionné d'archéologie, avait favorisé les voyages exploratoires de son compatriote John Cook ( 1728-1779), lequel, en remerciement, donna en 1778 le nom de son bienfaiteur à un archipel de la Polynésie, les Iles Sandwich, connues aujourd'hui sous le nom d’Hawaï.



Biblio. "petit dictionnaire des mots qui ont une histoire" de Gilles Henry Éd. Tallandier 1991 et 2012.

29/06/2016

Un vrai coup de bol !

70 ans déjà qu'elles envahissent nos placards de cuisine ! On a en tous ! De toutes les couleurs ! Des grandes, des petites, des rondes, des carrées,... On a tous des boîtes "Tupperware". Nés aux États-Unis durant la Deuxième Guerre mondiale, elles portent le nom de leur père, l'ingénieur chimiste Earl S. Tupper (1907-1983).

 

Tupperware 1.jpg

Earl Tupper (1907-1983)

 

A l'usine de chimie où il travaille, il est à l'affut de la bonne idée qui fera de lui un homme riche. Il l'a trouve en ramassant des chutes de polyéthylène, un matériau inédit et novateur, qu'il décide transformer en récipients hermétiques : c'est la naissance de ses premiers bols en plastique qu'ils commercialisent dès 1946. Mais le lancement est un fiasco. Rares en effet sont les consommateurs de l'époque qui comprennent les avantages de ces objets dotés d'un couvercle étanche. Seuls quelques points de vente parviennent à écouler leur stock et c'est ceux où un vendeur "fait l'article"...

Tupperware 2.jpg

Earl Tupper décide donc de retirer ses produits du circuit traditionnel de vente. Et, en 1951, il s'associe avec la société de vente à domicile de Brownie Wise (1913-1992). Cette dernière imagine les premières "réunions Tupperware". Leur principe est simple. Grâce à un cadeau ou à la promesse d'une rémunération, un vendeur à domicile convainc une consommatrice de lui ouvrir ses portes et surtout son carnet d'adresses. A lui ensuite de faire la démonstration du produit dans le salon de sa cliente. Et miracle, les "petites boîtes" se vendent alors à des millions d'exemplaire. L'arrivée dans les foyers des réfrigérateurs va achever de populariser ces bols en plastique qui préserve si bien les aliments ! 10 ans plus tard, en 1961, la marque arrive en France.

Tupperware 3 (2).jpg

"Tupperware, c’est aujourd’hui plus d’ 1 millions de démonstratrices réparties dans une centaine de pays ainsi que 7000 collaborateurs. Une démonstration toutes les 2 secondes quelque part dans le monde. Le siège mondial de Tupperware se trouve à Orlando, en Floride (États-Unis). Les 1000 produits de l’assortiment Tupperware sont fabriqués dans 14 usines, 4 d'entre elles étant situées en Europe. La marque emploie 37 0000 personnes dans notre pays. "

 

Merci notamment aux sites http://www.tupperware.fr et ommmarketingmuc.com