Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30/03/2016

Drôles d'aventures que celle de Renart !

 Où l’on voit comment le Goupil et le Loup vinrent au monde,

et pourquoi le premier s’appellera Renart, le second Ysengrin.

Prologue du Roman de Renart

 

Écrit au Moyen-âge en vers et en langue romane, d'où son nom, œuvre de plusieurs auteurs, le « Roman de Renart » est un recueil de poèmes composés à des époques diverses, entre 1170 et 1250, et réunis au cours de ce même XIIIe siècle. Au total, pas moins de 80 000 vers destinés à divertir les gens du peuple auxquels ils étaient racontés.

 

roman de renart 0.jpg

 Le Roman de Renart

 

Mettant en scène uniquement des animaux, « Le Roman de Renart » a pour thème central  la lutte d'un goupil rusé, répondant au nom de Renart et d'un loup plutôt brutal et niais, Isengrin. C'est la grande popularité de ce récit qui a fait que le nom propre de « renart » s'est imposé dans la langue dès cette époque, en remplacement du nom commun de goupil !

 

roman de renart 1.jpg

 

Renart et Isengrin en costume de moine

 

Il faut noter que « renard » s'est orthographié avec un « t » final jusqu'au milieu du XVIe siècle. Ce nom propre est tiré d'un anthroponyme francique « Raǥinhard », de « raǥin » signifiant « conseil » et de « hard » pour «dur, fort »

 

roman de renart 2.JPG

 Robinet de fontaine

 

Aux côtés de Renart et d'Ysengrin, il y a aussi « Noble » le lion, « Brun » l'ours, « Grimbert » le blaireau,... et un mouton nommé « Robin » que l'on retrouve, le croirez-vous, dans notre langage d'aujourd'hui. En effet, fabriqués vers le XVe siècle, les tout premiers robinets de France étaient ornés d'une tête de mouton stylisée. On s'est donc mis à les qualifier de « robinets », c'est-à-dire de « petit robin » ou de « petit mouton ».

 

Biblio. « Quiz des histoires de France » de L.Boyer et C. Portier-Kaltenbach – Ed. Lattès 2011.

02/03/2016

Du Limousin à la Limousine

"Limousine" : un nom qui peut évoquer au choix une habitante du Limousin ou... un race bovine ! Mais aussi, et c'est plus curieux, ces luxueuses et longues voitures, symbole de luxe et de notoriété, fierté des stars, grands-patrons et autres chefs d’État ! Quel rapport me direz-vous entre ces voitures et la province française du Limousin ?

limousine,voitures de luxe,voiture hippomobile

A l'origine, c'est-à-dire au XVIIIe siècle, on appelait "limousine", une voiture hippomobile, née et en usage dans cette région française. Tirée par un cheval, c'était une charrette à deux roues, à caisse fermée avec deux banquettes dans le sens de la marche. Elle était utilisée principalement par des artisans, comme les boulangers ou les laitiers, pour effectuer leurs tournées.

limousine 0.jpg

Ces voitures, où seules les places arrière étaient protégées, tiendraient-elles leur nom de la vaste pèlerine, la limousine, que les bergers de la région portaient autrefois pour se protéger de la pluie ?

limousine 2.jpg

Ou bien, plus simplement, à la naissance des premières voitures à moteur, auraient-elle été baptisées ainsi par un limougeaud d'origine, carrossier de son état, Charles Jeantaud (1843-1906), l'inventeur de ce type de carrosserie comportant au moins trois vitres de chaque côté ? Quoi qu'il en soit, le terme a, par extension, désigné ensuite des voitures de luxe, où chauffeurs et clients disposent de leur propre habitacle séparés et couverts.

Car, au fil du temps, coté client, l'espace s'est agrandit. Une deuxième banquette a fait face à celle du fond. Cette configuration va favoriser le partage et la discussion des passagers. Pour le confort de l'habitacle intérieur, de nombreux raffinements et accessoires sont ajoutés. De plus, l'espace passager est séparé par une vitre coulissante permettant de préserver la confidentialité. C'est en 1920 qu'est construite aux USA la première limousine "allongée". Réservée aux élites de la société américaine de l'époque, hommes politique ou hommes d'affaire, le concept s'est depuis largement développé. La limousine est aujourd'hui le mode de transport de luxe le plus populaire aux États-Unis et pas seulement. La plupart de ces véhicules sont utilisées par des sociétés de location de voiture avec chauffeur ou sont des véhicules de fonction, propriété de grandes entreprises ou d'administrations.

Biblio. Merci aux pages Wikipédia sur le sujet.

07/02/2016

Autant de Cocu que de Crétin !

Dans son livre ""Guide Normand de Généalogie*", Gilles Henri cite ce message humoristique établi par une association généalogique : "Il y a en France 3000 Cocu. Qui est responsable de cette situation ? Les 3000 Crétin qui s'en prennent aux 700 Catin et reçoivent l'aide des 2000 Trouillard pour également mettre en cause 500 Putin pour ne (presque) rien dire des 300 Saligot qui dénoncent 400 Salope pour faire plaisir à 800 Conard ! Le tout sous le regard languissant et superbe d'autres Boudin, Moche, Beaucrétin et Baveux".

patronyme insolite.jpg

En France, en un siècle, on a répertorié 1 329 359 patronymes (la France détient en la matière le record mondial de la diversité) et parmi ceux-ci certains insolites et difficiles à porter. Ainsi, on en dénombre pas moins de 67 malsonnants comme les Boudin, nombreux en Normandie, les Vilain, les Sacavin ou les Batard, auxquels s'ajoutent ceux, au nombre de 79, que l'on peut considérer comme plus obscènes tel que Lanusse, Grossin, Lacrotte ou Mouille. Sans oublier les 23 morbides comme Croquemort, Pendu ou le Faucheur.

patronyme insolite 2.jpg

Ces noms de famille ne figurent toutefois pas parmi les plus portés dans notre pays. Les Martin tiennent toujours la première place depuis 1891 avec 228857 naissances en un siècle. Ils sont toutefois devancés en Haute-Normandie par les Lefebvre et en Basse-Normandie par les Marie. A noter que, sur la France entière, les Normand se situent à la 314ème place avec 14790 naissances.

patronyme insolite 1.jpg

Parallèlement, certains patronymes ont disparu, des noms présents entre 1891 et 1940 mais pour lesquels aucune naissance n'a été recensée entre 1941 et 1990 comme Ampert pour lequel a été enregistrée entre 1891 et 1915 une seule naissance en Seine-Maritime !

En conclusion, si, au cours du siècle dernier, son nés 44 Assassin, on a compté tout de même 489 Innocent et seulement un seul Flic !

 

* Paru aux Editions OREP en 2013.

Merci au site http://www.geopatronyme.com