Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19/08/2018

L'Arbre de Jessé, ancêtre de notre arbre généalogique

L'arbre de Jessé, dans son décor végétal et sans son caractère ascendant, a souvent été vu comme l'ancêtre des arbres généalogiques. Il représente la généalogie présumée de Jésus de Nazareth à partir de Jessé, père du roi David.

Ces iconographies font référence à deux prophéties d'Isaïe tirées de l'Ancien Testament sur la descendance de Jessé, père du roi David. "Voici, la vierge (virgo) est enceinte, elle va enfanter un fils et elle lui donnera le nom d'Emmanuel" et "Une verge (virga) sortira de la racine de Jessé, une fleur poussera de ses racines. Sur lui reposera l'Esprit de Yahvé". Les chrétiens voient dans ces versets une annonce de l'Incarnation,  reconnaissant la Vierge dans la verge et le Christ dans la fleur.

La mise en image de ces textes commence à la fin du XIe siècle. La plus ancienne représentation connue d'un arbre de Jessé date de 1086. Elle apparaît dans le "Codex Vyssegradensis", évangile du couronnement de Vratislav II de Bohême.

arbre jessé 0.jpg

Première représentation connue d'un arbre de Jessé issue du Codex Vyssegradensis.

On doit ce magnifique arbre de Jessé ci-dessous à Herrade de Landsberg, abbesse du Mont-Saint-Odile, mais aussi poète et enlumineuse du XIIe siècle. 

arbre jesse herrade.jpg

Autoportrait d'Herrade de Landsberg tenant un parchemin où est écrit un de ses poèmes, vers 1180

Issu de son encyclopédie du savoir médiéval intitulée "Le Jardin des délices", il reprend la prophétie d'Isaïe en plaçant la Vierge et le Christ à la cime, dans un décor floral. Dieu, assis sur une montagne, tient en main, selon un geste appelé à un long avenir, l'arbre des descendants promis à Abraham.

arbre de jessé,origine de l'arbre généalogique,herrade de landsberg

Herrade de Landsberg, "Hortus Deliciarum", vers 1180 - Bibliothèque Municipale d'Angers.

Celui-ci occupe le tronc et regarde les étoiles que montre l'ange qui lui annonce une postérité aussi nombreuse qu'elles. Au cœur de l'arbre apparaissent les quarante ancêtres du Christ énumérés par Saint-Matthieu. Dans la galerie des portraits, on peut reconnaître les quatorze rois de Juda ancêtres du Christ. Enfin, tout en haut de la page, de part et d'autre du Christ, apôtres, papes, évêques et martyrs représentent L’église.

 

 

 

Biblio et image n°3 : "Mille ans d'histoire de l'Arbre Généalogique en France" de M.-E. Gautier - Ed. Ouest-France, 2008.

15/08/2018

Ce blog a aujourd'hui 10 ans !

C'est avec beaucoup d'appréhension, je l'avoue, qu'il y a 10 ans, en ce 15 août 2008, je me jetais à l'eau... Passionnée de généalogie et d'histoire de la Normandie, je ne me doutais pas alors du plaisir que j'aurais à tenir ce journal ! Tout au long de ces années, j'ai aimé choisir, rédiger et publier les 1350 articles qu'il héberge aujourd'hui ! Et j'étais encore plus loin d'imaginer que ces textes vous intéresseraient, chers amis lecteurs ! Pour preuve, bien sûr, les statistiques officielles, mais aussi tous les retours et commentaires reçus ! Un très grand MERCI à vous tous !

passion geneal et histoires normandes.png

Un grand MERCI également pour vos visites, les nombreux partages et les "j'aime" de la page facebook qui y est associée ! D'une petite cinquantaine au départ, en 2012, vous êtes aujourd'hui plus de 2000 à vous manifester à l'occasion de mes publications !

page facebook.png

Mais rassurez-vous, j'ai bien conscience que tout cela reste modeste. Cependant, vous m'autoriserez en ce jour d'anniversaire j'en suis certaine, à en éprouver une réelle fierté.

merci et a bientot.JPG

 

12/08/2018

Ils sont à l'honneur !

"Je suis adroit de la main gauche et je suis gauche de la main droite."

Raymond Devos

 

Qu'ont donc en commun Barack Obama, Diego Maradona, Léonard de Vinci et le roi Louis XIV ? Vous donnez votre langue au chat ? Et bien, tous sont gauchers !

main gauche 1.jpg

Étude de mains - Léonard de Vinci

Demain, 13 août, on célèbre la Journée Nationale des Gauchers ! Si aujourd'hui, on ne compte plus ou beaucoup moins de "gauchers contrariés", ce n'a pas toujours été le cas. Rappelez-vous, c'est à coups de règle sur les doigts que nombre d'instituteurs ont tenté de transformer les gauchers en droitiers afin de les rendre "normaux" !

main gauche 2.gif

La main gauche ou « La main du diable »… Pendant des siècles en France, et encore aujourd’hui dans certains pays du Moyen-Orient, la main gauche était quasiment maudite. Pour comprendre pourquoi, il faut remonter à l'Antiquité. Pour prédire l'avenir, les Romains, avant toute action importante, consultaient les Augures, des prêtres chargés d'interpréter les phénomènes naturels considérés comme des présages. Pour accomplir leur mission, ils observaient le vol d'oiseaux lâchés pour l'occasion. Lorsque ceux-ci allaient à droite, les auspices étaient favorables. Par contre, s'ils allaient à gauche, "sinistra" en latin (qui a donné "sinistre" en français), c'était là très très défavorable.

L'idée se retrouve également dans l’Évangile. Lors de sa crucifixion, le Christ est encadré à droite d'un bon larron et à gauche d'un mauvais...

Et puis, plus près de nous, nombre d'expressions de la vie courante associent une connotation négative à la gauche comme "avoir deux mains gauches", "être gauche" ou "passer l'arme à gauche".

main gauche 3.jpg

Aujourd’hui, les gauchers représentent 13% environ de la population française, un chiffre en nette progression depuis 40 ans. Bonne fête à eux  !