Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

camembert

  • Tarte au camembert

    "Un repas sans fromage est une belle à qui il manque un œil»

    Brillat-Savarin (1755-1826)

     

    Le camembert ! Emblème de notre belle Normandie, symbole de la gastronomie française, élu fromage préféré des français ! Il tire son nom du village de Camembert, situé à une trentaine de kilomètres au sud de Lisieux, dans le département de l'Orne (61). En ouvrant une boîte à camembert, on fait mieux que manger du fromage, on hume la France ! Il s'en vend chaque année environ 500 millions de boites soit plus de 15 camemberts par seconde ! Des laitiers, fermiers, pasteurisés, au lait cru, des traditionnels ou des industriels ...

    Camembert-964167.jpg

    Alors, aujourd'hui, rien que pour vous, amis gourmands aux babines alléchées, voici une recette simple de tarte au camembert* à déguster dès sa sortie du four !

    camembert musée vimoutiers.JPG

    Prévoir pour un moule à tarte de 28 cm de diamètre :

    Pour la pâte brisée : 200g de farine, 75g de beurre, 1 jaune d’œuf, 2 cuillerées à soupe de lait et /2 cuillerée de sel.

    Pour la garniture : 250g de camembert, 5 œufs, 15cl de crème fraîche, 1 cuillerée d'herbes de Provence, sel et poivre noir du moulin.

    camembert VariationsCulinaires1_11122008_123931.jpg

    Confectionnez la pâte brisée en travaillant la farine avec le beurre, le jaune d’œuf, le lait et une demi-cuillerée à café de sel. Laissez-la ensuite reposer au frais pendant 30 minutes.

    Retirez la croûte du camembert et taillez-le en dés.

    Battez les œufs entiers avec la crème fraîche. Ajoutez-y les herbes de Provence. Poivrez.

    Préchauffez le four à 200°C. (th.6).

    Abaissez la pâte brisée. Tapissez-en le moule préalablement beurré. Étalez-y les dès de fromage. Nappez avec le mélange crème-œufs. Faire cuire au four à mi-hauteur pendant 40 minutes.

    Démoulez la tarte sur un plat de service et servez-la chaude.

    Bon appétit.

     

    * Recette extraite de « Variations culinaires » d'A. Et J.-P. Surest – Ed. ANBD-Dieppe, novembre 2006.

  • Tourte normande aux poireaux et camembert

    Originaire du Moyen-Orient, le poireau a traversé les siècles pour être aujourd’hui le neuvième légume le plus consommé par les Français.

    tourte poireaux.jpg

    Et le saviez-vous, la Normandie est la première région française productrice de ce légume avec 27 % du volume national. Elle en fournit chaque année 40 000 tonnes aux marchés hexagonaux. Cultivé principalement sur la côte ouest de la Manche et sur trois bassins de production, le Mont-Saint-Michel, la côte Ouest et le Val de Saire, notre roi des légumes y bénéficie du climat océanique des zones littorales.

    tourte poireaux val de saire.jpg

    Culture du poireau en Val de Saire (Manche)

     

    Récolté à partir d’août, pour les plus variétés les précoces, et jusqu’à mai de l’année suivante, pour les plus tardives, on peut le savourer tout au long de l’année bien que son cœur de saison se situe entre septembre et avril.

    Pour vous, amis gourmands aux babines alléchées, voici aujourd'hui la recette d'une tourte normande aux poireaux et camembert* qui devrait vous faire saliver.

    tourte normande.jpg

    Pour 4 personnes, prévoir 1/2 camembert, 1 pâte feuilletée, 2 petits poireaux, 4 petites pommes de terre "Charlotte", 1 oignon, 1 jaune d’œuf, 2 cuillères à soupe de crème fraîche épaisse, 1 noix de beurre et du poivre.

    Nettoyer les poireaux et éliminez le vert. Pelez les pommes de terre et l'oignon. Coupez tous les légumes en morceaux. Les faire cuire 10 minutes dans une sauteuse avec le beurre et 5 cl d'eau. Poivrez. Hors du feu, ajoutez la crème fraîche et le demi camembert sans la croûte et coupé en dés.

    Préchauffez le four th. 6 (180° C.) Partagez la préparation en 4 parts égales et répartissez-la dans des cocottes individuelles. Découpez 4 disques de pâte feuilletée un peu plus grands que le diamètre des cocottes. Délayez le jaune d’œuf avec un peu d'eau. Badigeonnez chaque disque de pâte et déposez-les sur les cocottes. Appuyez sur la pâte du bout des doigts pour la faire adhérer. Enfournez 20 minutes. Servir chaud accompagné d'une salade verte.

    Bon appétit !

     

     

    * Recette issue de "Fondue savoyarde et recettes au fromage des meilleurs ouvriers de France" - Ed. Prisma, 2015.

  • Gratin normand au camembert

    Quand on parle "gratin", on pense immédiatement au traditionnel "gratin dauphinois". Officiellement mentionné pour la première fois à l'aube de la Révolution française, le 12 juillet 1788, à l'occasion d'un dîner offert aux officiers municipaux de la ville de Gap, fleuron du Dauphiné, par Jules Charles Henri de Clermont-Tonnerre (1720-1794), duc de Clermont-Tonnerre, alors lieutenant général de ladite province.

    gratin 1.JPG

    Le gratin dauphinois

    Quant à l'origine de ce plat, il remonterait à l'introduction en pays de Savoie du tubercule, l'ancêtre de la pomme de terre. Apparu en Italie en 1565, il s'est diffusé d'abord en Suisse à partir de 1589, puis au-delà des Alpes, dans cette province du Dauphiné, rattachée au royaume de France en 1349 et apanage du fils aîné du roi de France qui prend, dès sa naissance, le titre de Dauphin.

    gratin recolte pdt.jpg

    La Récolte des pommes de terre, - J.-F. Millet (1855)

    Aujourd'hui, amis gourmands aux babines alléchées, sans vouloir nullement déprécier ce sacro-saint gratin, je vous propose sa version "normande" au camembert.

     

    gratin normand,gratin dauphinois,camembert

    Pour ce gratin normand et pour 6 personnes, prévoyez 1,5 kg de pommes de terre à chair ferme, 200 g de lardons, 1 camembert, 20 g de beurre, 20 g de crème fraîche, 2 oignons, 1 gousse d'ail, 1 brin de persil, sel et poivre.

    Préchauffez le four th. 6 (180° C). Pelez, lavez et coupez les pommes de terre en très fines tranches (au robot si possible pour avoir des tranches régulières et fines). Pelez et émincez les oignons.

    Faites chauffer une poêle à blanc et faites-y rissoler les lardons, puis égouttez-les sur du papier absorbant. Coupez la gousse d'ail en deux et frottez-en l'intérieur d'un plat à gratin, puis beurrez-le.

    Faites plusieurs couches de pommes de terre, d'oignons émincés, parsemez de lardons, nappez de crème fraîche, salez légèrement, poivrez, puis ajoutez le camembert au centre. Enfournez et faites cuire 1 heure environ.

    Lavez, séchez, effeuillez et ciselez le persil. Vérifiez la cuisson des pommes de terre avec la lame d'un couteau, elle doit s'enfoncer facilement. Le gratin doit être bien doré. Parsemez de persil. Sevez dès la sortie du four.

     

    Bon appétit !

     

    * Recette issue de "Fondue savoyarde et recettes au fromage des meilleurs ouvriers de France" - Ed. Prisma, 2015.