Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Fulgence : un prénom bienvenu !

Dans la série des prénoms originaux, voici "Fulgence" ! Vous pensez ne connaître personne portant ce prénom ? Ce n'est pas si sûr... De légère au début du XXe siècle, la popularité de ce prénom est aujourd'hui tout de même anecdotique.

fulgence 1.jpg

Pour commencer, comme ce n'est pas évident, précisons qu'il s'agit là d'un prénom masculin d'origine latine fêté chaque 1er janvier, jour anniversaire de la mort de Saint Fulgence de Ruspe (Thelepte, 462 ou 467-1er janvier 527 ou 533),évêque de la ville de Ruspe, province romaine d'Afrique, aujourd'hui Henchir-Sbia en Tunisie. Ses reliques, transférées à Bourges vers 714, ont été détruites pendant la Révolution.

fulgence 3.jpg

A qui connaît le métro de la Capitale, la station du XIVe arrondissement, «Montparnasse-Bienvenüe» s'érige depuis plus d'un siècle maintenant, comme l'un des principaux lieux de convergence des Parisiens. «Bienvenüe» n'est pas une signe de courtoisie mais le nom de l'un de nos plus ambitieux inventeurs français, auteur des plans et directeur des premiers travaux du métro de Paris.

Après New-York, après Londres, la capitale française est, le 28 avril 1896, la troisième ville du monde à se doter de ce moyen de transport moderne permettant de se déplacer plus vite, plus sûrement et de résorber les embouteillages. Six lignes sont immédiatement mises en chantier. Le cerveau de cette immense entreprise, «le père du métro» de Paris, c'est Fulgence Bienvenüe (1852-1936), Inspecteur général des Ponts et Chaussées. Natif d'Uzel en Côtes-d'Armor, Bachelier à 15 ans, puis Polytechnicien, il a fait ses armes chez nous, en Normandie, dans le département de l’Orne, dans la mise en place de lignes de chemins de fer locaux.

fulgence 2.jpg

Fulgence Bienvenüe (1852-1936)

Le Conseil municipal de Paris donnera le titre de «Bienvenüe» à la station de métro «avenue du Maine» en 1933. On lui devait bien ça ! Quelques années plus tard, en 1942, elle prendra le nom qu'on lui connaît aujourd'hui, celui de Montparnasse-Bienvenüe.

 

Écrire un commentaire

Optionnel