Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Un normand, premier centenaire des français

Qu'ont donc en commun Jeanne Calment, Antoinette Pétin et André de La Souctière ? Tous les trois ont été les doyens de leur siècle ! S'il y a certainement eu des centenaires avant le XVIIIe siècle, aucun d'eux n'a pu être prouvé.

longevite 00.jpg

Le premier centenaire des français réellement "attesté" est un normand ! André Lévesque de la Souctière, dit La Souctière-Lévesque, né à Granville le 1er octobre 1668 et mort à Saint-Malo (Ille-et-Vilaine) le 5 septembre 1772, corsaire de son état et  premier doyen du XVIIIe siècle  ! 

longevite 3.JPG

centenaires,longevité,doyen des français,doyen de l'humanité

Acte de baptême et acte de sépulture de André Lévesque de la Souctière

Concernant le siècle suivant, le titre est remporté par une Audomaroise, Antoinette Pétin, née le 1er août 1766 à Saint-Omer (Pas-de-Calais) - paroisse Saint-Sépulcre, où elle est décédée le 21 juillet 1868 à l'âge de 101 ans.

Au XXe siècle, la couronne revient à Jeanne Calment, la supercentenaire française, née le 21 février 1875 à Arles (Bouches-du-Rhône) où elle est décédée le 4 août 1997, à l'âge de 122 ans, 5 mois et 14 jours. Doyenne des Français à partir du 20 juin 1986, mais aussi doyenne de l'humanité à compter du 11 janvier 1988 ! Elle est à ce jour l'être humain ayant vécu le plus longtemps parmi les personnes dont la date de naissance a pu être vérifiée.

longevite 01.jpg

Jeanne Calment

Le doyen des Français est actuellement le niçois André Boite. Il a soufflé ses 111 bougies le 6 décembre dernier. Quant au titre de doyenne de l’humanité, après le décès de la japonaise Kane Tanaka le 19 avril dernier à l'âge de 119 ans, il revient aujourd'hui à une française native d'Alès (Gard), sœur André, âgée seulement de 118 ans !

A la fin du XVIIIe siècle, alors qu'on ne comptait qu'une centaine de centenaires, Buffon (1707-1788) estimait qu’une personne bien portante, qui n’aurait subi aucun accident ni souffert d’aucune maladie, pourrait espérer vivre jusqu'à cet âge mais pas davantage ! Et pourtant, la France métropolitaine d'aujourd'hui comptait 27 500 centenaires fin 2021 ! "Ils" et plus encore "elles" pourraient être sept fois plus nombreux en 2060. Cette multiplication des centenaires et l’apparition de « super-centenaires », âgé-e-s de 110 ans ou plus, pose la question de la limite de la longévité humaine. D'après les scientifiques, la durée de vie maximale d’un être humain se situerait entre 120 et 150 ans. Selon eux, il existe deux marqueurs de vieillissement : l'âge biologique qui dépend des modes de vie, des maladies chroniques et des tensions subies par l'organisme et la résilience, c'est-à-dire la capacité de notre corps à se remettre de problèmes de santé.

En France, selon l’Insee, l’espérance de vie à la naissance en 2019 était de 85,6 ans pour les femmes et de 79,7 ans pour les hommes.

 

Écrire un commentaire

Optionnel