Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Du vélocipède au vélo de course, une histoire qui roule...

Aujourd'hui, c'est l'arrivée à Paris, sur les Champs-Élysées, du Tour de France 2022  ! Un événement qui va être suivi par des millions de passionnés ! Les coureurs ne sont pas les seules stars de cette épreuve sportive. Les technologies d'aujourd'hui ont fait de leurs engins de véritables bêtes de course ! Des machines d'exception qui n'ont plus rien à voir avec leur lointain ancêtre né en 1817 de l'imagination de Karl Drais von Sauerbronn (1785-1851).

histoire du vélo 00.jpg

Le vélocipède ou draisienne de Karl Drais

Également appelé « draisienne », son vélocipède tirait son nom du latin « velox » signifiant « rapide » et de « pes, pedis » pour « pied ». Soit littéralement, un engin permettant de se déplacer plus vite qu'à pied et avec moins d'efforts. En bois avec deux roues alignées, on le faisait avancer en poussant sur le sol avec ses pieds et on le dirigeait à l’aide d’un levier qui permettait d’orienter la roue avant. Un sorte de trottinette au confort rudimentaire qui fut cependant très apprécié à sa sortie par les aristocrates français et anglais.

En 1839, l'écossais Kirkpatrick MacMillan (1812-1878) a l'idée d'y ajouter des pédales actionnant une roue motrice à l'arrière. Il est ainsi le premier à imaginer un déplacement en équilibre avec des mouvements de va-et-vient des jambes.

histoire du vélo.jpg

La machine de Pierre Michaux

Quelques années plus tard, en 1861, en France, Pierre Michaux (1813-1883) aidé de son fils Ernest dotent le vélocipède d'un pédalier sur la roue avant .C'est un succès ! Une presse spécialisée « Le Vélocipède illustré » se développe et le 7 novembre 1869, le magazine est à l'initiative de la première course de fond entre Paris et Rouen, soit 123 km ! Elle va réunir 120 concurrents dont quatre dames.

histoire du velo 2.jpg

La première course cycliste Paris-Rouen

D'ores et déjà, le cyclisme est en marche et la première bicyclette voit le jour en 1880 avec l'intégration d'un pédalier entraînant une chaîne qui actionne la roue arrière. Une apparition cependant occultée par celle du dangereux "Grand-bi" doté d'une roue avant d'un très grand diamètre et une roue arrière beaucoup plus petite. En 1884, il est heureusement supplanté par la "Rover Safety Bicyle" ou bicyclette de sécurité, ancêtre de la bicyclette moderne, qui, avec ses deux roues plus petites, limitent significativement les risques de chute.

Aujourd'hui, grâce à ses vertus écologiques, la bicyclette est plus que jamais un symbole de liberté et de modernité.  De nouvelles voies de circulation lui sont dédiées, des machines à assistance électrique sont mises à disposition également en  location, tout un arsenal destiné à encourager et son développement et sa pratique.  

Écrire un commentaire

Optionnel