Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24/05/2020

Combien d’œufs pour votre omelette ? Fatale question...

Je ne vous ferai pas l'affront de vous expliquer comment faire une omelette (bien que celle-ci nécessite tout de même un certain tour de main). Ni même de vous demander combien d'oeufs il faut pour la confectionner. Un question toute simple au demeurant qui a cependant été fatale au mathématicien et philosophe des Lumières Nicolas de Condorcet (1743-1794).

Omelette cauchoise, Condorcet, Pommes Granny-Smith

En juillet 1793, condamné pour trahison, menacé d'arrestation, l'homme est contraint de se cacher. Alors qu'il se terre depuis neuf mois dans la capitale, ne s'y sentant plus du tout en sécurité, il décide de prendre la route de l'exil. En cette fin de journée du 25 mars 1794, il s'accorde une halte à l'estaminet de Louis Cresobet, rue Chef-de-Ville à Clamart (92). Il s'assied, commande une petite omelette pour son souper. « Combien d’œufs ? » lui demande la servante. L’illustre académicien et encyclopédiste, membre de l'Académie royale des sciences, l'ignore. A tout hasard, il répond : "douze". Une bévue qui le rend aussitôt suspect aux yeux des aubergistes. Dénoncé, il est arrêté, conduit devant la sacristie de l'église St-Pierre-St-Paul où siège le comité de surveillance, et écroué à Bourg-de-l'Egalilé (aujourd'hui Bourg-la-Reine). Deux jours plus tard, on le retrouve mort dans sa cellule. S'est-il empoisonné ? A-t'il été assassiné ? A t'il été victime d'un nouvel accident vasculaire cérébral (un premier avait été diagnostiqué deux ans plus tôt) ? La question n'a à ce jour jamais été tranchée et les circonstances de sa mort toujours aussi énigmatiques.

Omelette cauchoise, Condorcet, Pommes Granny-Smith

Pour vous aujourd'hui, amis gourmands aux babines alléchées, une savoureuse recette d'omelette cauchoise*. Pour 4 personnes, prévoir 8 œufs, 2 belles pommes acidulées (genre Granny-Smith), 2 cl de Calvados, beurre, du sel et du poivre.

omelette pommes.jpg

Faire sauter au beurre les pommes coupées en rondelles. Saler et poivrer. Lorsqu'elles sont dorées, les flamber au Calvados et les réserver.

Battre les œufs en omelette. Saler et poivrer. Ajouter une cuillère à soupe d'eau pour la légèreté.

Dans la poêle qui a servi pour les pommes, faire cuire l'omelette.

Au moment de la replier, ajouter les pommes au centre et refermer. Placer une noisette de beurre sous l'omelette, puis faire glisser celle-ci sur le plat de service.

Servir sans attendre accompagnée d'une salade assaisonnée au vinaigre de cidre.

 

Bon appétit !

 

* Recette issue de l'ouvrage de B. et Ch. Drouin "Au cœur de la cuisine Normande", Ed. Charles Corlet, 2001.