Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23/04/2017

22 avril 1370 : pose de la première pierre de la Bastille

Commandée par le roi Charles V (1338-1380), la bastille Saint-Antoine voit sa construction débuter le 22 avril 1370. C'est au prévôt de Paris et Officier Royal Hugues Aubriot (1320-1382) que revient l'honneur de poser la première pierre de ce véritable château et arsenal.

la bastille 1.jpg

Élevée à l'emplacement du débouché de la rue Saint-Antoine, sur l’actuelle place de la Bastille à Paris, sur le modèle de 4 tours courant à l'époque, la forteresse en pierre mesure 24 mètres de hauteur pour 66 mètres de longueur et 34 mètres de largeur. Elle est entourée d’un fossé de 25 mètres de largeur par 8 mètres de profondeur alimenté par les eaux de la Seine. Quatre autres tours seront ajoutées par la suite.

A l'origine, la « Bastille » ou « Bastille Saint-Antoine » ou encore « fort et bastide Saint Anthoine lez Paris » a pour fonction officielle de renforcer les remparts de l'est de Paris devenus vulnérables. Mais, et le roi ne l'ignore pas, en cas de révolte du peuple parisien, cette forteresse peut aussi le protéger en sécurisant la route reliant sa résidence de l'hôtel Saint-Pol au château de Vincennes où il a choisi d'établir le centre administratif du royaume.

la bastille 2.jpg

Une fois achevée, après 13 années de chantier, un capitaine gouverneur est nommé par le roi Charles VI (1368-1422) en 1386, en la personne de son chambellan Jehan de La Personne, vicomte d'Acy, ancien compagnon de Bertrand du Guesclin.

Convertie une première fois en prison par Louis XI (1423-1483), la Bastille est utilisée comme entrepôt d'armes et lieu de réception par François Ier (1494-1547), puis comme coffre-fort des richesses royales sous Henri IV (1553-1610). C’est le cardinal de Richelieu (1585-1642) qui la transforme en prison d’État laquelle dispose d'un quartier "V.I.P." de 42 cellules plutôt confortables destinées aux personnes de qualité, nobles et grands bourgeois, comme le Marquis de sade (1740-1814) qui va y demeurer plus de cinq années. Ces personnalités mangent tous les jours « à la table du gouverneur », non avec lui mais bénéficie du même repas que lui.

la bastille 3.jpg

Prise de la Bastille, par Jean-Pierre Houël.

 

Assiégée par le peuple parisien le 14 juillet 1789, elle est détruite par Pierre-François Palloy dit « le Patriote » (1755-1835), un entrepreneur privé qui met dès le lendemain une équipe de huit cents ouvriers à la tâche. A la fin novembre, il ne reste plus rien de la forteresse ! L'homme va se faire de l'argent en vendant des modèles réduits de celle-ci avec la mention : « je certifie que cette pièce vient de la Bastille » signé « Palloy patriote » !

 

Biblio.Merci aux pages Wikipédia sur le sujet.