Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

03/08/2014

Descendre de Noé : une généalogie digne d'un roi !

Et si François Ier (1494-1547) descendait de Noé ? Comme leurs majestés aimaient à s'inventer des origines prestigieuses, ils s'entouraient d'érudits qui avaient pour mission de leur chercher des ancêtres de qualité et pas n'importe lesquels !...

C'est ce qu'à fait un normand, Guillaume Postel, né le 25 mars 1510 dans le hameau de la Dolerie sur la paroisse de Barenton, dépendant du diocèse d'Avranches, dans l'actuel département de la Manche. Orientaliste, philologue et théosophe français de confession catholique, personnalité originale à tous égards, ses grandes connaissances linguistiques et sa connaissance de l'Orient vont le faire admettre dans le cercle des humanistes qui entourent le roi. En 1538, il est nommé lecteur royal pour les langues orientales.

 

 Guillaume Postel.jpg

 Guillaume Postel (1510-1581)

 

Auteur d'« une soixantaine d'ouvrages en latin, français et italien sur l'histoire, la géographie, la politique, l'astronomie, les langues », il publie notamment en 1552, une « Histoire mémorable des expéditions, depuis le déluge, faites par les Gauloys ou Françoys, jusqu'en Asie ».

 

françois premier.jpg

François Ier (1494-1547)

 

En 1543, il prétend avoir reconstitué l'arbre généalogique du roi François Ier à l'aide de documents antiques. En lisant les prophéties, il commence par annoncer que le roi a été donné par le ciel à Louise de Savoie (1476-1531), sa mère, grâce aux prières de François de Paule (1416-1507). Ensuite, d'après ses recherches, il annonce que le souverain descend de Noé ! Il explique que le Patriarche aurait été le véritable fondateur de la Gaule. Il l'aurait léguée, après le déluge, à sont arrière-petit-fils Samothès. Les rois gaulois auraient ensuite transmis leur sang biblique aux dynasties mérovingienne, carolingienne puis capétienne ! Cqfd !

 

Noé.JPG

Noé fait sortir une colombe de l'arche, mosaïque de la basilique Saint-Marc de Venise (XIIe siècle)

 

Suspecté d'hérésie et déclaré fou, Postel est emprisonné durant quatre ans. Libéré en 1559, après une période d'errance, il est finalement interné en 1562 au cloître de Saint-Martin-des-Champs de Paris, l'actuel Conservatoire National des Arts et Métiers. Il décède le 6 septembre 1581.

Biblio. Merci aux pages Wikipédia sur le sujet.