Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22/07/2018

Port-Salut, c’est écrit dessus !

TLe décret impérial du 18 février 1809, autorisant la reconstitution des congrégations religieuses, vient d'être publié. Un noble de souche normande, Jean Baptiste Le Clerc de la Roussière (mort en 1823), devenu frère Jean-Baptiste, se porte acquéreur des ruines du prieuré de Port-Rhingeard situé en bord de la Mayenne, à moins de 2 km à l'ouest du bourg d'Entrammes près de Laval. Il choisit d'y fonder le premier monastère cistercien trappiste rétabli en France après la Révolution.

port salut abbaye 2.JPG

Portail d'entrée de l'abbaye de Notre-Dame-du-Port-du-Salut - Le Port-Rhingeart - Entrammes (53)

L'exil lui avait fait connaître les Trappistes de Darfeld en Westphalie (Allemagne), chez lesquels il avait été hébergé. Aussi, les travaux de rénovation achevés, le 21 février 1815, il va accueillir à son tour neuf moines de cette abbaye, menés par dom Bernard Le Bègue de Girmont (1758-1834) et exilés comme lui depuis la révolution française.

port salut don de girmont 1815.JPG

Dom Bernard de Girmont, premier Abbé de Port du Salut, 1815

A leur arrivée, prenant possession des lieux, le père abbé s’exclama : « C’est notre salut, nous sommes arrivés au port ». En souvenir de ces paroles, les trappistes décident de baptiser leur communauté "Notre-Dame du Port-du-Salut".

Ils vont y vivre de l'agriculture en exploitant les terres dépendantes de l'abbaye et en transformant le lait produit par leurs vaches.  Grâce à un savoir-faire acquis en Suisse et en Allemagne, dès leur arrivée, ils fabriquent un fromage à pâte pressée non cuite, reconnaissable à sa croûte orange, qu'ils laissent vieillir dans leurs caves. Très vite, ils le proposent à la vente sur le marché de Laval. Estampillé « Port-du-Salut », il obtient en 1851 une médaille d'or à l'Exposition universelle de Londres. Dès lors, sa notoriété franchit les frontières du monde entier. En 1874, la marque commerciale « Port-du-Salut » est déposée par les moines, mais c'est le nom de « Port-Salut » qui sera finalement retenu par les consommateurs.

port salut fromage.jpg

En 1959, la communauté de l'abbaye du Port-du-Salut vend la marque « Port-Salut » et livre le secret du processus d'obtention à la Société anonyme des fermiers réunis qui continue à fabriquer les fromages, dorénavant à base de lait pasteurisé, dans la laiterie dépendant de l'abbaye.

 

Biblio. "Guide secret des abbayes de C. Damien - Ed. Ouest-France, 2018.