Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18/11/2015

Batavia et l’île de Java

C'est une variété de laitue à l'aspect croquant et tendre à la fois, dotée d'une grosse pomme vert clair ou vert jaune, gaufrée, avec les bords découpés, au goût légèrement sucré. Il faut savoir que les laitues se classent en 5 familles en fonction de la forme et de la texture de leurs feuilles et de leurs facultés à former ou pas, une pomme : la Batavia, la Romaine, la Grasse, la Pommée et la laitue à Couper.

batavia.jpg

L’origine de la laitue cultivée est mal connue. Toutefois, l’est du bassin méditerranéen et son extension vers l’Asie mineure, l’Iran et le Turkestan, est très probablement son centre d’origine. La batavia était déjà dit-on très appréciée des Grecs et des Romains, lesquels lui attribuaient des vertus thérapeutiques.

batavia 4.jpg

Mais d'où tient-elle son nom ? Il proviendrait de « Batavia », le nom latin de la Hollande, plus exactement du territoire que les Romains donnaient à la région de l'estuaire du Rhin, où était implanté le peuple gaulois des Bataves. Bataves, Batāvi en latin, a engendré Batāvia, soit la Batavie. Étymologiquement, il peut s'expliquer par le superlatif « bata », signifiant meilleur, « beter » en néerlandais, appliqué, soit à l'eau ou aux voies d'eaux de l'estuaire de ce territoire, soit aux peuples qui l'habitaient qui avaient la réputation d'être d'excellents navigateurs.

batavia 3.JPG

 

Mais Batavia, c'est aussi le nom du siège de la Compagnie néerlandaise des Indes orientales en Insulinde de 1619 à 1799. Juchée sur les bords d'une baie située sur la côte nord de l'île de Java, la ville devient capitale des Indes néerlandaises de 1799. En 1942, la République indépendante d'Indonésie lui redonne son nom d'origine de "Jakarta". Et il probable que la batavia soit justement originaire de cette capitale dont elle aurait tout simplement hérité du nom...

Salade d'été ou d'automne, il en existe de nombreuses variétés comme la Blonde de Paris, la Beaujolaise ou bien encore la frisée de Beauregard. Elle se consomme crue, cuite ou braisée et s'associe agréablement à des fines herbes, des œufs, du saumon fumé ou de l'oseille.

 

14/10/2015

Montparnasse, un air de Grèce à Paris

Montparnasse ! L'un des plus célèbres quartier de Paris ! Bordé par le jardin du Luxembourg, il flâne entre le 6éme, 14éme et 15ème arrondissement et s'étire jusqu’aux abords de Saint Germain des Prés.

montparnasse.png

Mais saviez-vous que le Mont Parnasse auquel il doit son nom est une montagne qui se trouve au centre de la Grèce et qui domine la cité de Delphes ? Particulièrement vénéré dans l'Antiquité, ce mont était consacré à la fois au dieu Apollon et aux neuf Muses dont il était l'une des deux résidences avec le mont Hélicon. Dans les Métamorphoses d'Ovide (43 av. J.-C. - 18 ap. J.-C.), c'est au sommet de cette montagne, le « seul endroit de la terre que les eaux n'eussent pas couvert », lors du déluge provoqué par les Dieux, que l'embarcation de Deucalion a accosté. C'est en référence à ce mont que les étudiants du quartier latin ont, au XVIIe siècle, baptisé avec humour «  Mont Parnasse » ce lieu-dit de l'ancienne paroisse de Vaugirard, un espace initialement peu habité entre Paris et Montrouge situé sur le versant sud d’une colline artificielle composée de gravats de pierres issues des catacombe, et sur lequel ils aimaient venir déclamer des vers.

 

montparnasse 1.jpg

 Mont Parnasse (Grèce)

Le roi Louis XIV (1638-1715) avait voulu agrandir Paris au-delà de l'enceinte de Charles V (1338-1380) en faisant percer en 1700 le cours du Midy dont le tracé passe exactement à l'endroit de l'ancienne butte arasée depuis. Quelques années plus tard, il est fait état, par déclaration en date du 16 mai 1769, de la nécessité d'ouvrir une voie entre la rue Notre-Dame-des-Champs et les boulevards parisiens, en l'occurrence ce cours du Midy. C'est ainsi que, sur ordonnance royale dite de Fontainebleau du mois d'octobre 1773, enregistrée par le parlement de Paris que le 5 septembre 1775, le roi Louis XVI (1754-1793) décide de la création de la « rue du Montparnasse ».

Les premiers loyers y sont modestes et les surfaces amples. De quoi attirer nombre d'artistes qui s'y installent et envahissent les cafés alentours pour y dessiner, peindre ou philosopher. Mais le quartier va véritablement connaître son apogée dans les années folles.

montparnasse 3.jpg

 Quartier Montparnasse - Paris

Plus tard, dans les années soixante, il va changer raidement de visage et devenir le centre des affaires de la rive gauche. Avec l'édification de la Tour Montparnasse, le plus grand immeuble de France, et la reconstruction de la gare, porte de sortie vers Rennes ou Lorient, Montparnasse est aussi le quartier le plus breton de Paris.   

Biblio. « Le grand livre de Paris » Ed. ESI 2012.

09/09/2015

Le nom de Jeanne

Comme chacun sait, Jeanne d'Arc, qui est venue mourir à Rouen, brûlée vive sur un bûcher, le 30 mai 1431, était originaire de Domrémy. Même si son âge exact nous est encore aujourd'hui inconnu, c'est bien dans ce petit village de Lorraine qu'elle serait née, vraisemblablement en 1412, dans la ferme familiale attenante à l'église. Fille d'un laboureur, la fratrie se composait de cinq enfants : Jeanne, Jacques, Catherine, Jean et Pierre. Jeanne était une fillette pieuse, illettrée et gaie qui grandit alors que la Guerre de Cent ans secouait la France.

 

jeanne d'arc 3.jpg

     1. L'église dans son orientation originale
    2. Le cimetière
    3. La maison de Jeanne
    4. La maison de Gérardin
    5 et 6. deux petites maisons
    7. le chemin menant à Vouthon, près du ruisseau des 3 fontaines.

Selon l'historienne Régine Pernoud (1909-1998), c'est seulement vers 1450, au cours du procès de réhabilitation que Jeanne reçut le nom « Darc ». Son père s'appelait plus probablement Jacques de Dart ou de Tard, voire Dar, Darc, Day, d'Ay, Tare, Tarc,... comme l'indiquent les divers textes originaux. Il faut se rappeler qu'à l'époque, il n'y avait pas d'orthographe fixée.

 

jeanne d'arc 1.png

 

Pour la médiéviste et paléographe française, une chose est certaine : elle ne s'appelait pas « d'Arc » ! Car jamais encore au XVe siècle l'apostrophe n'était indiquée. Ce nom « d'Arc » apparaît officiellement dans un sonnet anonyme, imprimé en 1576 à Orléans, qui célèbre la noblesse conférée par Charles VII (1403-1491) à la Pucelle et à sa famille et déclenche la redécouverte littéraire de ce personnage. Il aurait été plus exacte, pense-t'elle de l'appeler Jeanne de Romée, nom de sa mère Isabelle, puisque Jeanne déclare elle-même que les filles de son pays prenaient normalement le nom de leur mère.

 

jeanne d'arc 4.jpg

 Statue d'Isabelle Romée, mère de Jeanne à Donrémy

 

Biblio. « Les plus savoureuses histoires des Grands de France » de J-P. Rorive – Ed. La Boîte à Pandore- 2014.