Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25/08/2008

MAIS D'OU VENAIENT-ILS ?

 

4 branches principales dans l’arbre de notre famille : les familles BOULANGé, JULIEN, DAMAMME et BENARD.

Ils sont tous normands, même si les « BOULANGé », on le sait,  viennent assurément de Picardie. Néanmoins, notre plus lointain aïeul « Boulangé » connu habitait à Epreville sur Ry (aujourd’hui Martainville-Epreville). Ses descendants arriveront à Franqueville (aujourd’hui Franqueville-St-Pierre ») vers 1869, en passant par Bois-d’Ennebourg, puis Mesnil-Esnard.

Si l’on trouve des « JULIEN » un peu partout sur le territoire français, ils sont nettement plus nombreux dans le sud de la France, principalement dans les Bouches-du-Rhône, l'Aveyron, la Drôme et l'Isère. Nos « JULIEN » à nous (ce nom patronymique vient du latin Julianus, lui-même dérivé de Julius.) résidaient au XVIIè siècle, à Bois l’Evêque, qu’ils quitteront au moment de la Révolution, pour aller un peu plus loin à Fresne-le-Plan, et enfin à  St-Jacques sur Darnétal. Les « DAMAMME » sont originaires d’Offranville et de la grande banlieue de Dieppe. Enfin, concernant les « BENARD » (nom de famille provenant d’une variante du prénom Bernard), notre plus ancien ancêtre était bas-normand, originaire de Joué du Plain dans l’Orne. C’est encore sous la Révolution qu’ils émigrèrent dans l’Eure, à Suzay. De là, ils arriveront à Boos vers 1820.

21/08/2008

NOTRE NOM DE FAMILLE

Le nom de famille « BOULANGER », et ce n’est pas un scoop, vient bien sûr du métier du même nom.

N’apparaissant dans les textes qu’au XIIe siècle, il est dérivé de la forme picarde « boulenc » , issue elle-même du néerlandais « bolle » (= pain rond).

Jean-Louis BEAUCARNOT dans son livre « Les noms de famille et leurs secrets » publié aux Editions R. Laffont Paris en 1988 explique qu’avant le XIIe siècle, on disait surtout en français « pestour » pour désigner ce métier.

C’est tout naturellement en Picardie que le nom est le plus répandu (clin d’œil particulier à ma fille !!!)

Placé sous la protection du bon Saint Honoré (représenté avec sa longue planche à enfourner les pains), le métier de boulanger a évolué au cours des siècles.

A l’origine, ne peut opérer que celui qui gère le four banal de la seigneurie, à la disposition des paysans, moyennant péage ou redevance. C’est là l’explication des si nombreux « Fournier ». Tout change avec le développement des villes et l’apparition d’une nouvelle profession la « talemelerie ». Ces  « talemeniers », dont le nom semble construit sur les deux verbes « taler » (au sens ancien de battre la pâte) et « mêler » s’imposent dans les cités, et le roi finit par affranchir les citadins de la banalité du four.

Des anciens noms du boulanger, sont nés beaucoup de patronymes : les Fournier  bien sûr qu’augmentent les Fourneret, Fourneyrol et Becker d’Alsace. Du talemelier viennent des Tallemant, Talmant, Talmard, Tamisier, … et enfin issus de « boulenc », désignant celui qui tournait le pain en boule, viennent les modernes Boulanger, Leboulanger, Bellanger,…

Un site à consulter pour apprendre plein de choses sur les noms de famille :

http://www.guide-genealogie.com/guide/noms_famille.html

Mais, me direz-vous, notre nom de famille à nous c'est "BOULANgé" et non "BOULANGer" !

En 1877, la loi, en instituant le "livret de famille" a rendu définitive l'orthographe des noms patronymiques en les figeant.

Le secrétaire de mairie, qui, cette année là, à Mesnil-Esnard a rédigé ce document, n'a fait que recopier ce que notre aïeul Constant signait : "Boulangé".

Depuis, nous subissons !...

17/08/2008

ON EST TOUS COUSINS !

 

Vous en doutez ? Tenez, voyez ci-dessous, mes parents, Albert-Camille BOULANGé et Denise JULIEN,  étaient cousins avant d’être époux !

 

 

 

Joseph et Margueritte BOULANGé

(1580-1620)

I

Daniel BOULANGÉ, x Katherine DESLOGES

(1606-1688)

 

 

|

 

 

|

 

 

|

 

 

Alexandre BOULANGÉ, x LE TAILLEUR Marguerite (1644-1693)

 

 

Suzanne BOULANGÉ, x SAAS Robert.

(1655-1700)

 

 

|

 

 

|

 

 

Jean BOULANGÉ, x FOUET Marie

(1666-1741)

 

 

Marie SAAS, x DELESQUE Jean. 1687-1758

 

 

|

 

 

|

 

 

Louys BOULANGÉ, x GOUDEMARE Margueritte

(1703-1769)

 

 

Louis DELESQUE, x DEMOY Barbe Marguerite 1730-1810

 

 

|

 

 

|

 

 

Jean Baptiste BOULANGÉ x MONFRAY Marie Catherine (1736-1798)

 

 

Marie Magdeleine DELESQUE x AUBE François. 1770-1847

 

 

|

 

 

|

 

 

Pierre Nicolas BOULANGÉ x HUBERT Marie Madeleine Flore (1769-1852)

 

 

Marie Marguerite Clémentine AUBÉ, x JULIEN Jean Laurent. 1799-1883

 

 

|

 

 

|

 

 

Consetant Nicolas BOULANGÉ x REGNIER Geneviève Eloïse (1817-1889)

 

 

Jean François JULIEN x PAUL Modeste

 1829-1909

 

 

|

 

 

|

 

 

Constant Etienne BOULANGÉ x PELLERIN Lucie Stéphanie (1842-1918)

 

 

Alfred Eugène JULIEN x LECREQ Louise Joséphine

1870-1937

 

 

|

 

 

|

 

 

Paul Fernand BOULANGÉ x DAMAMME  Alexandrine Augustine (1877-1950)

 

 

Henri Louis JULIEN x BENARD Blanche

 (1901-1976)

 

 

|

 

 

|

 

 

Albert Camille  BOULANGÉ

 

 

Denise JULIEN

 

 

|

 

 

|

 

 

 

 

 

 

 

 

Catherine BOULANGÉ

 

 

Bon, relativisons me direz-vous : tout cela remonte à 11 générations et en final le taux de parenté n’est que de 0,05% !

Cependant, en cherchant bien, leurs cousinages sont multiples.

Ainsi, Denise JULIEN est

- une fille d'un cousin au 7e degré d'Albert Camille BOULANGÉ : en effet, Michel HURAY x Marie Magdeleine DELESQUE sont en même temps des ancêtres à la 7e génération d'Albert BOULANGÉ  et des ancêtres à la 8e génération de Denise JULIEN ;

- une cousine au 8e degré de son mari : en effet, Robert ADAM x Marie AUBER, sont en même temps des ancêtres à la 8e génération d'Albert Camille  BOULANGÉ et des ancêtres à la 8e génération de Denise JULIEN ;

- une fille d'un cousin au 8e degré de son mari : en effet, François FOUET x LINANT M. et Robert PIEDNU x BEAUCOUSIN et x DELECLUSE, sont en même temps des ancêtres à la 8e génération d'Albert Camille BOULANGÉ et des ancêtres à la 9e génération de Denise JULIEN ;

- une cousine au 9e degré de son mari: en effet, Pierre HUBERT x Marie Margueritte LEFEBURE sont en même temps des ancêtres à la 9e génération d'Albert Camille BOULANGÉ et des ancêtres à la 9e génération de Denise JULIEN

- une fille d'une cousine au 9e degré d'Albert Camille BOULANGÉ : en effet, Jean Anthoine MIGNOT x Anthoinette PERRIER, sont en même temps des ancêtres à la 9e génération d'Albert Camille BOULANGÉ et des ancêtres à la 10e génération de Denise JULIEN

 

Soit au total, 12 liens de parenté !!! A bientôt pour la suite.