Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10/05/2020

Fatale journée pour deux rois de France

Palais du Louvre. 14 mai 1610. La reine Marie de Médicis (1575-1642) accourt dans la chambre de son époux. "Est-ce possible ? Le roi est-il donc mort ?" "Excusez-moi, Majesté, lui répond le chancelier de Sillery, mais en France, les rois ne meurent point ! Voici le roi, Madame" désignant du geste le jeune dauphin de 9 ans qui vient d'entrer, futur Louis XIII.

henri 4 famille.jpg

Henri IV, Marie de Médicis et leurs enfants le futur Louis XIII, né en 1601, ses sœurs Élisabeth et Christine et son frère, Monsieur d'Orléans.

 

A 14h15, ce vendredi là, une journée ensoleillée de printemps, le poignard de son assassin n'a laissé aucune chance au roi de France âgé de 57 ans. Après déjeuner, vers 15 heures, sa majesté avait décidé de quitter le palais du Louvre, encore tout bourdonnant des festivités du sacre officiel de la reine Marie de Médicis qui ont eu lieu la veille à la basilique Saint-Denis.

henri 4 couronn epouse.jpg

Couronnement de Marie de Médicis le 13 mai 1610 par Pierre-Paul Rubens (1577-1640)

Pour l'épouse du roi depuis dix ans déjà, c'était là son jour de gloire, celui qu'elle attendait avec impatience et depuis si longtemps ! Henri IV a enfin cédé, ou plutôt la raison d’État. Car, avant de partir en guerre vers les Pays-Bas espagnols, il sait qu'il doit assurer la stabilité du royaume et qu'il lui faut accepter ce sacre afin qu'en cas de malheur son épouse puisse assurer la régence. A son ministre et confident Sully, il avait confié : "Mon ami, que ce sacre me déplaît ! Je ne sais ce que c'est, mais le cœur me dit qu'il m'arrivera malheur... Pour ne rien vous celer, on m'a prédit que je devais être tué à la première grande magnificence que je ferai et que je mourrai dans un carrosse."

Pensait-il encore à cette prophétie quand, le lendemain, pour se rendre chez Sully, il a refusé l'escorte qui se proposait de l'accompagner ? Dans sa voiture, à ses côtés, ont pris place les ducs d'Epernon, de La Force et de Montbazon et le maréchal de Lavardin. Il fait beau et on a relevé les mantelets de cuir des portes afin de pouvoir admirer les arcs de triomphe et les décorations érigés la veille pour l'entrée solennelle de la Reine. Il est tout juste 16 heures quand le carrosse royal est immobilisé devant l'auberge à l'enseigne "D'un cœur couronné percé d'une flèche". C'est là que Ravaillac va frapper le roi de deux coups de couteau en pleine poitrine... L'aorte rompue, la mort est quasi immédiate. C'était là la 18ème tentative d'assassinat du roi qui, depuis la promulgation de l'édit de Nantes, était devenu une cible privilégiée...

mort de henri iv,mort de louis xiii,14 mai

Registre paroissial - St-germain-en-Laye -1637 - p280/339

Ironie du destin, son fils, le roi Louis XIII, mourra comme son père dans l'après-midi d'un 14 mai, le 14 mai 1643, 33 ans plus tard. Quant à Ravaillac, il est sans nul doute l'assassin le plus ancré dans la mémoire des écoliers français !

 

Biblio. "De quoi sont-ils vraiment morts" du Dr J. Deblauwe, Texto, 2019.