Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

31/05/2020

Auprès de ma blonde...

"Auprès de ma blonde,
Qu'il fait bon, fait bon, fait bon.
Auprès de ma blonde,
Qu'il fait bon dormir!"

 

"Auprès de ma blonde"... Voilà bien une chanson qu'on a tous en tête ! Qui figure au top 10 des plus grands tubs de tous les temps ! Qui caracole au premier rang du hit-parade de notre mémoire collective !... Et pourtant... C'est une vieille dame ! Née sous le règne du roi Louis XIV (1638-1715), à la suite du conflit qui opposait entre 1672 et 1678 notre pays à la Quadruple- Alliance, dont les Provinces-Unies des Pays-Bas. Bien sûr, elle a changé de nom car elle est apparue pour la première fois, telle que nous la connaissons aujourd'hui, dans un recueil de 1704, sous le titre "Le Prisonnier de Hollande".

aupres de ma blonde 0.JPEG

La légende raconte qu'on la doit à un jeune homme originaire de Bourgneuf-en-Retz (Loire-Atlantique) du nom d'André Joubert du Collet, lieutenant de la marine royale. En juillet 1674, notre militaire est capturé sur l'île de Noirmoutier, dans le golfe de Gascogne. Emprisonné deux ans à Amsterdam, loin de son pays, de sa famille, de ses amours, il aurait composé cette mélodie à sa libération pour remercier le Roi d'avoir payé sa rançon et pour rendre hommage à son épouse.

Il se pourrait cependant que ce refrain soit plus ancien encore ! En effet, il existe une version du XVIe siècle où on entend : "Mon père a fait faire - Un petit bois joli - Le rossignol y chante - Et le jour, et la nuit - Il chante pour les filles - Qui n’ont pas d’amis - Il chante aussi pour moi - Car j’en ai un joli - Il n’est point dans la danse - Il est bien loin d’ici - Il est dans la Hollande - Les Hollandais l’ont pris".

aupres ma blonde denain.jpg

Bataille de Denain - Huile sur toile de Jean Alaux (1839)

Quoi qu'il en soit, cette marche militaire va devenir très populaire parmi les troupes. Elle fera partie des morceaux incontournables du répertoire des fantassins. On rapporte que les soldats du duc de Villars, maréchal de France du XVIIe siècle (1653 – 1734) la chantaient en Juillet 1712, lors de la bataille de Denain, près de Valenciennes (Nord), comme les grognards de Napoléon, l'armée française à leur arrivée à Tananarive en 1895 et comme plus tard les poilus de la Grande Guerre.

Avec le temps, les conflits s'étant apaisés, la marche va laisser place à une mélodie plus populaire, plus festive, plus conviviale qu'on va chanter dans les noces mais aussi dans les colonies de vacances. Pour cela, le « Au jardin de mon père/Les lauriers sont fleuris", symbole militaire par excellence, sera remplacé par le plus champêtre « Au jardin de mon père/Les lilas sont fleuris ».

auprès de ma blonde,marche militaire,chansons anciennes

En 1966, "Auprès de ma blonde" traverse l’Atlantique : Elvis Presley en interprétera une version anglophone, « I love only one girl », dans le film Double Trouble.

 

Biblio. Revue 'Historia" - juillet 2004.

Écrire un commentaire