Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26/01/2020

Leclerc, un patronyme bien normand

Environ 38 000 personnes en France portent ce patronyme né en Normandie. 95ième dans l'ordre de ceux les plus portés en France, il est principalement implanté dans le département de la Seine-Maritime, son berceau d'origine, mais aussi dans ceux voisins de la Manche et de l'Eure.

leclerc moyen age.jpg

Le clerc au Moyen-âge

Il s'agit là d'un surnom de profession. Issu du latin "clericus", il désigne au Moyen-âge un membre du clergé, donc quelqu’un de lettré. Rappelons que le clerc, c'est-à-dire "le tonsuré", jouissait du privilège de clergie. En vertu de ce privilège, il était contrôlé et jugé uniquement par ses pairs, en l’occurrence un tribunal ecclésiastique. Et, s'il était condamné à mort, sauf dans le cas de haute trahison, il était assuré de sauver sa tête...

L'histoire de notre pays compte de nombreux "leclerc" célèbres bien sûr. Et parmi eux, le maréchal Philippe Leclerc (1902-1947), l'un des principaux chefs militaires de la France Libre durant la Seconde guerre mondiale, bien sûr ! Mais, le saviez-vous, Leclerc n'était pas son nom de naissance mais seulement son nom de guerre ?

leclerc.JPG

Philippe Leclerc de Hauteclocque (1902-1947)

Le comte Philippe François Marie de Hauteclocque est né le 22 novembre 1902 au château familial de Belloy-St-Léonard (Somme). Issu d'une famille de l'ancienne noblesse chevaleresque d'Artois, reconnue depuis l'an 1163,  qui a tiré son nom de la terre de "Hauteclocque", aujourd'hui commune du Pas-de-Calais située près de St-Pol-sur-Ternoise, ses ancêtres ont tous avant lui embrassé la carrière des armes. 

leclerc armes.png

Armes des comtes de Hauteclocque.

 

Le 15 juin 1940, lors d'une contre-attaque face à des blindés ennemis dans la plaine de Champagne, il est blessé à la tête et capturé. Il s'évade deux jours plus tard et, via l'Espagne et le Portugal, réussit à gagner Londres où il se présente le 25 juillet au général de Gaulle sous le pseudonyme de Leclerc. C'est pour éviter à sa famille demeurée en France de subir d'éventuelles représailles de la part du régime nazi qu'il a choisi ce patronyme très courant dans sa région natale. Et c'est sous celui-ci qu'il va rallier le Gabon à la France libre, prendre l'oasis de Koufra en mars 1941, puis, après la Tunisie, débarquer en Normandie le 1er août 1944 à la tête de la 2ème division blindée avant de libérer Paris puis Strasbourg.

Le 17 novembre 1945, par décret publié au Journal Officiel, il sera autorisé officiellement à se nommer Phlippe Leclerc de Hauteclocque. Il est décédé en Algérie, lors d'une mission d'inspection militaire, le 28 novembre 1947 dans un accident d'avion près de Colomb-Béchar.

Les commentaires sont fermés.