Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29/09/2019

La Louise-Bonne d'Avranches

Cette poire là est née vers 1770 à Avranches, ville normande située sur le littoral sud du département de la Manche, du talent de Monsieur de Longueval. Lorsqu'il estima son semis réussi, il l'a fit goûter à son ami, l'abbé Louis-René Leberriays (1722-1807) lors d'un dîner que lui et son épouse offrirent à ce pomologue reconnu.

poire avranches.png

Au dessert, l'homme de l'art fut donc invité à déguster ce fruit mur à point, modérément juteux, très parfumé avec cependant un soupçon d'âpreté. "Cette nouvelle poire est si parfaite, s'exclama t'il, la bouche encore pleine, que je vous demanderai la permission, chère Madame, de lui appliquer le surnom qu'ici chacun vous donne, de la nommer "Bonne-Louise".

poire bonne louise d'avranches.jpg

"Rondouillarde et rubiconde, teintée de rouge vif sur la partie qui regarde le soleil", la "Bonne-Louise d'Avranches" se découvre, à l'automne, sur les étals des marchés normands. On l'apprécie nature ou cuite dans un sirop léger ou un vin épicé.

Ma recette du jour, amis gourmands aux babines alléchées, est celle de crêpes caramel aux poires*.

poire crepe caramel.JPG

 

Épluchez et coupez en dés 2 belles poires Louise-Bonne. Les faire cuire au four à micro-ondes 4 minutes. Réchauffez des crêpes au froment dans une noix de beurre fondu. Ajoutez un filet de jus de citron et saupoudrez de paillettes de caramel d'Isigny. Une fois le caramel fondu, disposez les dés de poire au milieu et refermez la crêpe. Servir chaud !

Bon appétit !

 

 

Biblio : "Normands en cuisine" n°2 - 2013.

* Recette de Véronique Olivier

Écrire un commentaire