Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24/11/2019

Comment la triste histoire d'un cordonnier va donner naissance à l'un des plus célèbres romans français

L'histoire qu'Auguste Maquet (1813-1888) découvre un matin de 1840 dans les archives de la police n'est rien de plus qu'un simple mais incroyable fait divers ! Elle va pourtant donner naissance à l'un des plus célèbres romans du XIXe siècle, l’œuvre la plus connue de son auteur, tant en France qu'à l’Étranger.

conte de monte cristo 0.JPG

Tout commence en 1807. Un nimois, François Pierre Picaud, "cordonnier en chambre", c'est-à-dire un cordonnier sans boutique qui œuvre donc à domicile, est arrêté sans ménagement le jour même de ses noces avec la belle et riche Marguerite Vigoroux, sa promise. Sur des accusations mensongères d'un rival, il est soupçonné d'espionnage, fait prisonnier et enfermé durant sept longues années dans la forteresse alpine et italienne de Fenestrelle.

conte de monte cristo 4.jpg

Forteresse alpine et italienne de Fenestrelle

Là, il se lie d'amitié avec un compagnon de cellule, le père Torri, un prêtre italien qui, avant de mourir, lui révèle d'existence d'un trésor caché à Milan. Après sa libération, en 1814, Picaud récupère le magot et, une fois riche, décide de se venger de ceux qui ont brisé sa vie.

Tous les éléments de cette extraordinaire destin vont se retrouver dans le roman Alexandre Dumas (1802-1870), "Le Comte de Monte-Cristo". Car Auguste Maquet n'est autre que le collaborateur du grand écrivain. C'est pourquoi, à peine a-t'il pris connaissance de cette histoire, qu'il s'empresse de la narrer à Dumas et aussitôt les deux hommes se mettent au travail.

conte de monte cristot 2.jpg

Dans le roman qui sera publié au cours de l'été 1844, l'action se déroule en 1815. Le personnage principal, celui de Picaud, prend le nom d'Edmond Dantès, un marin sur le point d'épouser la belle Mercédes, lorsqu'il est incarcéré non pas 7 ans en Italie mais 14 au château d'If, au large de Marseille. Il est fait prisonnier non pas par la police napoléonienne mais par celle de la Restauration. Quand il parvient enfin à s'échapper, grâce aux confidences de l'abbé Faria, il devient le richissime comte de Monte-Cristo et entreprend de se venger de ceux qui l'ont envoyé en prison.

Pour la petite histoire, l'évasion d'Edmond Dantès du château d'If a donné lieu à une épreuve de nage en mer de 5 km, nommée "Défi de Monte-Cristo", qui se déroule tous les ans, au cours de l'été à Marseille et ce depuis 1999.

 

Commentaires

Bonjour. Quelle belle histoire.. Et qu en est il de sa jeune épouse puisque il a été emprisonner 7 ans.. Merci de ce partage bien sympathique.. Moi même je suis passionnée d histoire et de généalogie..
Bon lundi à vous.

Gisèle Gouyon Griebling

Écrit par : Gouyon | 25/11/2019

Bonjour. Quelle belle histoire.. Et qu en est il de sa jeune épouse puisque il a été emprisonner 7 ans.. Merci de ce partage bien sympathique.. Moi même je suis passionnée d histoire et de généalogie..
Bon lundi à vous.

Gisèle Gouyon Griebling

Écrit par : Gouyon | 25/11/2019

Bonjour. Quelle belle histoire.. Et qu en est il de sa jeune épouse puisque il a été emprisonner 7 ans.. Merci de ce partage bien sympathique.. Moi même je suis passionnée d histoire et de généalogie..
Bon lundi à vous.

Gisèle Gouyon Griebling

Écrit par : Gouyon | 25/11/2019

Je vous prie de m excusez mais mon message a été enregistrer 3 fois

Écrit par : Gouyon | 25/11/2019

Merci à vous pour cette visite et ce commentaire et très cordialement.

Écrit par : Cathy | 25/11/2019

Les commentaires sont fermés.