Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15/09/2019

Art roman ou art normand ?

Saviez-vous que "l'architecture romane" est en Angleterre traditionnellement dénommée "architecture normande" ? Que ce terme désigne outre-Manche le style des constructions réalisées après l'invasion de leur pays en 1066 par le normand Guillaume le Conquérant (1027/1028-1087) et durant tout le XIIe siècle ?

Les Normands étaient des bâtisseurs exceptionnels ! Ces « Hommes du Nord », peuple de grands navigateurs originaires de Scandinavie, ont mené la dernière vague des grandes invasions qui ont façonné l’Europe médiévale avec la constitution de plusieurs « pays normands », en France mais aussi en Angleterre, en Sicile, dans l’Italie méridionale et de façon plus éphémère au Proche-Orient.

art normand cat de rouen.JPG

Cathédrale de Rouen (1030-1506) - Prototype de l'architecture romane normande

L'Abbaye Notre-Dame de Jumièges, l'Abbaye aux Hommes et l'Abbaye aux Dames de Caen, la Cathédrale de Bayeux ou celle de Rouen pour ne citer qu'elles en témoignent. Et ces mêmes normands, voyageurs et conquérants, ont exporté partout où ils sont allés, leur savoir et savoir-faire architectural. L'art normand ne s’exprime pas seulement à travers le caractère monumental de leurs constructions, mais aussi par la richesse des sculptures et la préciosité des peintures dont ils les ont dotées. En Angleterre, la très belle cathédrale de Winchester, la cathédrale de Bristol ou l'église du Village de Castel Rising en sont de magnifiques exemples.

art normand cat de durham.jpg

Cathédrale de Durham (Angleterre) - (1093-1133)

En France, cet "art normand" prend le nom "d'art roman". Ce nouveau concept, forgé en Normandie, distingue, en histoire de l'art, la période qui s'étend de 1030 à la moitié du XIIe siècle, plus précisément entre l'art préroman et l'art gothique. Ce qualificatif de "roman" date de 1818 et est passé dans l'usage courant à partir de 1835. On le doit au normand Charles Duhérissier de Gerville (1769-1853), un érudit, naturaliste et archéologue, originaire de Gerville-la-Forêt, une ancienne commune du département de la Manche.

art normand gerville.jpg

Charles Duhérissier de Gerville (1769-1853)

Issu d’un adverbe latin "romanice" signifiant « à la manière des romains », il qualifie à l'origine la langue romane, c'est-à-dire la « langue vulgaire », celle du peuple, la langue intermédiaire entre le « bas-latin » et le français du XIIIe siècle. Le choix du mot « roman » par Gerville implique une idée particulière du phénomène historique auquel on l'applique. l'historien établit ainsi un parallèle entre le développement artistique et l'évolution linguistique. De même que les langues romanes sont issues du latin, de même l'art roman a prolongé les traditions romaines jusqu'à la naissance du gothique.

Arcisse de Caumont (1801-1873), normand et lui aussi historien et archéologue, reprendra ledit terme de "roman" dans son "Essai sur l’architecture du Moyen Âge, particulièrement en Normandie" paru en 1824.

 

Biblio. "Normands célèbres" de J.-P. Pichard - Edilivre, 2013.

Écrire un commentaire