Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

13/10/2019

Monnaie de nos aïeux : le sou

Le "sou" tire son nom de "solidus", une monnaie de 4,5 g d'or créée par l'empereur romain Constantin (272-337).

sou solidus de constantin.jpg

Solidus romain

"Solidus" va se transformer en "soldus", puis en "solt" dès le XIe siècle et enfin en "sol" au XIIe siècle. Au XVIIIe siècle, s'adaptant à la prononciation qui s'est imposée les siècles durant, “sol” devient “sou", un mot qui va perdurer bien longtemps après sa disparition. Les Français vont continuer d'appeler "sou" le vingtième du franc et dénommer « pièce de cent sous » celle de cinq francs.

sou le dernier 5ct de 1939.jpg

Le dernier "sou" : cinq centimes français de 1939

 

Adopté par les rois mérovingiens (Ve au VIIIe siècle), le "sou" sera dévalué par Charlemagne à 1/20e de livre carolingienne d'argent. Divisé en 12 deniers, ceux-ci seront en fait dans la pratique les seuls à circuler.

sou image 1.jpg

sou 01.jpg

Pour vous, amis généalogistes, une grille, proposée par Marie Groult, animatrice de l'atelier de Paléographie des Archives Départementales de Seine, d'orthographe et de calligraphie du mot "sou" tel qu'on peut le trouver sur les actes officiels entre 1493 et 1610.

 

A suivre...

Écrire un commentaire