Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24/06/2018

Tableau de consanguinité, les débuts de la généalogie

"Plus ancien mode d'écriture de l'histoire, aujourd'hui science auxiliaire de l'histoire et porte d'entrée à la recherche pour les amateurs, la généalogie, une passion "si largement partagée de nos jours n'est pas nouvelle. A la fin du XIe siècle déjà, le comte d'Anjou Foulques le Réchin s'inquiétait de ne pas connaître l'histoire de sa famille au-delà de son arrière-grand-père. C'est en ses terres, en 1068, que des moines de l'abbaye Saint-Aubin d'Angers ont dessiné les plus anciennes généalogies conservées en France, les premières a être ornées de rameaux et de feuillage. Près de 1000 ans plus tard, cette figure de l'arbre généalogique est profondément ancrée dans notre imaginaire.

ARBRE GENE ABBAYE.jpg

Abbaye Saint-Aubin d'Angers

 

Aux environs de l'an Mil, alors que se met en place la société féodale et que se structure la famille, la généalogie va se diffuser et se diversifier dans ses usages. Elle se fait l'habile support de toutes sortes de discours d'ordre religieux, politique, juridique et social. Querelles successorales, réforme des pratiques matrimoniales, ambitions sociales nécessitent de véritables argumentaires généalogiques. A cette fin, didactique ou démonstrative, elle suscite l'image, la réclame même, pour faire passer plus subtilement son propos.

arbre généalogique,histoire de l'arbre généalogique,beaux arbres généalogiques

Les Carolingiens font l'objet dans l'Empire germanique des premiers dessins généalogiques de familles non bibliques. Les saints ancêtres, Arnoul et sa tante Gertrude, dominent l'ensemble de la lignée qui se déploie à partir d'un livre en rouleau tenu par les fondateurs. (Ekkehard, abbé d'Aura, "Chronica" - Biblio. Municipale d'Angers.)

La généalogie, sous sa forme graphique, a d'abord été, entre les mains du clergé, un outil de travail dans le cadre de la mise en œuvre de la doctrine du mariage chrétien entreprise par l’Église depuis l'époque Carolingienne. Le XIe siècle est marqué par d'importants efforts pour réguler les unions, limiter l'endogamie et éviter tout inceste alors défini comme union de parents séparés par moins de sept degrés de parenté.

arbre g 3.jpg

Isidore de Séville, Étymologies, copie du XIIe siècle - Biblio. Municipale d'Aix-en-Provence.

 

Pour juger de la proximité de parenté, les clercs avaient recours aux tableaux de consanguinité. Certains d'entre-eux étaient ornés de rinceaux et rameaux végétaux, avec au-dessus des cases des plus lointains ancêtres, parfois la représentation d'un couple identifiable à Adam et Eve."

 

Texte et photographies : "Mille ans d'histoire de l'Arbre Généalogique en France" de M.-E. Gautier - Ed. Ouest-France, 2008.

Écrire un commentaire