Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18/03/2018

Assurément, un homme de poids !

Et pas seulement de par sa fonction ! André Couste, Seigneur de Villiers-Louis et de Saint-Rémy, lieutenant civil et criminel au bailliage de Sens (Yonne) est mort des suites d'une "faim canine" !

couste 2.jpg

Acte de sépulture - Registre paroissial de St-Hilaire de Sens

"La Faim canine, d'après "l' Encyclopédie ou Dictionnaire Raisonné des Sciences, des Arts et des Métiers", est une faim démesurée qui porte à prendre beaucoup de nourriture. Le nom savant de cette maladie est "cynorexie".

Sur ce bourguignon atypique, les savants de Sens ont exhumé des textes épiques. Il faut dire que cet homme là était renommé dans toute la région pour sa corpulence et son appétit gargantuesque :

couste.jpg

"André de Couste avait la ceinture si large qu'il fallait sept aunes (environ 8m50) de panne (étoffe semblable au velours) pour lui faire une culotte. On avait remarqué que sa mère était extrêmement puissante. Son appétit croissait démesurément ; il mangeait comme quatre des plus affamés et buvait à proportion. Lorsqu'il voyageait, il se faisait préparer un repas pour douze personnes ; sa taille était de plus de cinq pieds et demi. Il devint d'un embonpoint si colossal qu'à peine pouvait-il marcher et, pour peu qu'il fit le moindre exercice, il fondait en sueur ; son ventre lui tombait sur les genoux. Étant tombé une fois par terre, il fallut sept ou huit hommes des plus forts pour le relever et le remettre dans son lit ; ils estimèrent qu'il pesait de huit à neuf cents livres (environ 385 kg). Il mourut en 1804, le 27 février, âgé de 39 ans, des suites d'une faim canine.*"

"A sa mort, on fit l'ouverture de son corps : on lui trouva quatorze pouces (36 cm) de graisse sur les muscles du bas-ventre**".

 

couste 3.jpg

La table d'abondance - Guy Thiant

Pour éviter que son cercueil se disloque, il fallu le cercler de fer. Il fut porté en terre par 16 garçons bouchers. Chacun d'eux reçut un écu pour prix de son effort...

 

* Source Gallica - "Le Temps" de Paris, 1er avril 1894.

** Source Gallica - "Recherches historiques et anecdotiques sur la ville de Sens par T. Tarbé, Paris, 1888.

Écrire un commentaire