Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28/01/2018

Avis aux futurs parents à la recherche de prénoms originaux...

Le calendrier républicain, entré en vigueur le 15 vendémiaire an II (6 octobre 1793), mais débutant le 1er vendémiaire an I (22 septembre 1792), jour de proclamation de la République, déclaré premier jour de l'« ère des Français », a révolutionné le quotidien de nos ancêtres durant 13 ans, jusqu'à son abolition le 31 décembre 1805.

calendrier-republicain-jours 2.jpg

Les noms des mois et des jours furent conçus par le poète Fabre d'Églantine (1750-1794) avec l'aide d'André Thouin (1747-1824), jardinier du jardin des plantes du muséum national d’histoire naturelle.

calendrier républicain,usage de nouveaux prénoms issus de noms communs

Fabre d'Églantine (1750-1794)

 

L'année était découpée en douze mois de trente jours chacun, plus cinq jours complémentaires. Chaque nom de mois rappelait soit un aspect du climat français, comme "nivôse" (décembre-janvier) en rapport avec le thème de la neige, soit des moments importants de la vie paysanne comme "vendémiaire" (septembre-octobre) le mois des vendanges. Exit également les prénoms des saints du calendrier traditionnel, remplacés par des noms essentiellement du monde agricole. Ainsi, les mois de 30 jours étaient divisés en 3 décades et chaque jour portait le nom d'une plante, sauf les 5, 15 et 25 qui évoquaient un animal et les 10, 20 et 30 un outil.

calendrier republicains jour 0.jpg

Extrait de la table décennale de l'an 2 de la Commune de Brive-la-Gaillarde (Corrèze)

 

Dans certaines régions, ces noms communs ont réellement été utilisés pour prénommer les nouveaux-nés. La Revue Française de Généalogie n°226 d'octobre-novembre 2016 a publié l'exemple de la table décennale de l'an 2 de la Commune de Brive-la-Gaillarde (Corrèze) où l'on constate le strict respect du nouveau calendrier avec la naissance de "Plantoir" Lavergne le 30 ventôse (jour du plantoir), celle de "Fougère" Laroumé le 4 floréal, de "Carpe" Lasfargue le 26 du même mois, de "Concombre Lafon" le 8 messidor et même d'"Ecrevisse" Lapradelle le 25 fructidor.

Pierre-Valéry Archassal, l'auteur de l'article, précise "qu'une recherche généalogique sur ces enfants nous montre que la grande majorité d'entre-eux avait changé de prénom au moment de leur mariage pour retrouver une identité plus classique..."

 

Écrire un commentaire