Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

31/12/2017

Ce soir, tous sur notre 31 !

31 ? Comme le 31 décembre ? Pas vraiment... Quoi que... L'origine de cette expression, née au XIXe siècle, est très incertaine...

se mettre sur son 31 2 .jpg

Plusieurs explications ont été avancées dont une venant de Prusse et qui concerne effectivement le 31 du mois (mais pas seulement de décembre !) Sept fois par an, à cette occasion, les hommes de troupe recevraient un supplément de traitement, histoire de pouvoir terminer le mois sans trop tirer la langue. Mais cela s'accompagnait aussi d'une revue en détail du casernement ! Tout devait rutiler, les militaires comme les paquetages !

se mettre sur son 31.jpg

Plus rationnellement, l'expression pourrait provenir d'une déformation du mot "trentain" qui désignait du XIIe siècle à la fin du XVe siècle, une étoffe riche et somptueuse, un drap dont la chaine était composée de trente centaines de fil. Il était réservé à la confection de vêtements de luxe portés les jours de fête... L'explication est tentante... Mais voilà, elle se heurte à un problème de calendrier... Au XIXe siècle, on ne parlait plus de trentain...

se mettre sur son 31 3 .jpg

L'ultime explication nous vient d'un jeu de cartes très populaire au XIXe siècle: le" trente-et-un", un jeu de pari basé sur le principe du blackjack . Pour gagner, il suffit d'avoir le maximum de points, c'est à dire... 31 !

 

Biblio. Merci aux pages Wikipédia sur le sujet.

Les commentaires sont fermés.