Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26/11/2017

La Caissière du Grand Café

"Elle est belle, elle est mignonne
C'est une bien jolie personne
Mais les femmes, ça n'a pas de raison
Quand ça dit oui ça veut dire non"

 

J'entends encore ma grand-mère Blanche, lors des repas de fête, entonner à la demande générale, "sa"chanson, "La Caissière du Grand Café" !

 

"Elle est belle, elle est mignonne,

c'est un' bien jolie personne,

De dedans la rue on peut la voir

Qu'elle est assis' dans son comptoir."

 

Les plus anciens (et aussi sûrement les plus nostalgiques) d'entre-nous, se souviennent bien sûr de cet air entraînant qui a plus d'un siècle ! Sur une musique de Louis Isoird (1886-1974), elle a été écrite en 1914, à la veille de la Première Guerre mondiale, par un autre Louis, Louis Bousquet (1871-1841), un éditeur dont la chanson était une vraie passion.

grand café.jpg

Classique du "Comique troupier", la Caissière du Grand Café est d'abord interprétée par Bach (1882-1953), de son vrai nom Charles-Joseph Pasquier, un "touche-à-tout", chanteur, comique et comédien, qui tourna entre 1910 et 1949 dans des dizaines de films et joua dans de nombreuses pièces de théâtre. Petit, maigrichon, fringué "comme l'as de pique", il avait ce talent particulier de faire rire avant même d'avoir ouvert la bouche ! Trois chansons, toutes trois écrites par Louis Bousquet, lui ouvrirent les portes du succès : "Quand Madelon","Avec l'ami Bidasse" et bien sûr "La Caissière du Grand Café" !  Après l'Armistice, en 1919, il les chantera, avec son humour et sa gouaille, tous les soirs au cabaret parisien l'Eldorado.

grand café fernandel.jpg

"La Caissière du Grand Café" fut reprise dans la foulée notamment par Polin et Ouvrard. En 1928, à Bobino, un jeune chanteur de 25 ans du nom de Fernandel s'en emparera à son tour et l'immortalisera !

 

"Entourée d'un tas de verres à pied
Bien tranquille devant son encrier
Elle est dans la caisse, la caissière
Ça fait qu'on n'en voit que la moitié"

grand café capucine.jpg

Ce "Grand-Café" dont il s'agit, aujourd'hui "Grand Café Capucines" se trouve au 4 de l'avenue des Capucines à Paris, près de l'Opéra Garnier. Il a été créé en 1875 et était, au siècle dernier, une véritable institution !

 

 

Biblio. "Grand-mère chantait" de Jean-Michel le Corfec - Ed. Sud-Ouest, 2013.

Écrire un commentaire