Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

21/05/2017

Fricassée de coquillages d'Etretat

Etretat ! Située au nord du Havre, c'est aujourd'hui une cité balnéaire normande de renom, connue pour ses falaises de craie blanche, pour son aiguille, sa Manneporte, son "Trou à l'homme" et ses plages de galets... Pas étonnant que ce site unique et majestueux ait attiré et inspiré nombre de peintres comme Monet, Corot ou Boudin, de cinéastes tels Labro, Le Conte ou Salomé et d'écrivains pour ne citer que Maupassant, Simenon ou Leblanc....

ETRETAT 1.jpg

De l'Etretat, d'hier*...

La fricassée de coquillages d'Etretat** dont je vous livre aujourd'hui la recette, amis gourmands aux babines alléchées, fait honneur au passé maritime de cet ancien et modeste village de pêcheurs.

ETRETAT 2.jpg

Pour 6 personnes, prévoir 3 kg de coquillages assortis (moules, coques, praires, palourdes,...), 1 botte de cerfeuil (coupée aux ciseaux), 20 cl de vin blanc, 50 g de concentré de tomates, 200g de champignons meunier ou de petits champignons de Paris, un peu de crème fraîche (s'il n'y a pas assez de jus), du sel et du poivre.

Préparer et cuire les champignons (sans les couper) dans un peu de vin blanc. Saler, poivrer et les réserver. Conserver le jus dans la casserole de cuisson.

Nettoyer et laver les coquillages, les cuire dans la casserole des champignons avec le reste du vin à feu vif et les remuer pendant leur cuisson. Dès qu'ils sont ouverts, les retirer et mélanger avec les champignons.

A part, filtrer le jus, faire réduire, ajouter le concentré de tomates, mélanger avec les coquillages pour les réchauffer doucement, vérifier l'assaisonnement, ajouter le cerfeuil, dresser dans un plat et servir de suite.

ETRETAT 3.jpg

... à celui d'aujourd'hui

Bon appétit !

 

 

** Recette extraite de "Les recettes normandes" de Jean Robert - Ed. J-P. Gisserot - 2005.

*Image : "La Côte normande - La Seine-Maritime" - D. Quesney - Collection Revoir - Périple-Ed. 2008.

Écrire un commentaire