Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26/06/2016

Des pissenlits aux œufs durs

C'est vrai, lorsqu'il envahit nos belles allées et nos jolies platebandes, on a peu faire de ses bienfaits et vertus découverts dès l'Antiquité ! Cette plante vivace aux fleurs jaune d'or qu'est le pissenlit, sûrement la plus connue des plantes champêtre, tire d'ailleurs son nom de ses propriétés diurétiques... Utilisé dans le traitement du manque d'appétit et les troubles digestifs mineurs, il est connu également pour améliorer les fonctions hépatique, biliaire et urinaire.

pissenlit.jpg

Son nom botanique, "Taraxacum officinalis" vient du grec "ταράχη" qui signifie trouble et "άχος" forme du verbe guérir. Sans doute à cause de la découpe de ses feuilles, on l'appelle aussi « dent de lion », ce qui lui a donné son nom anglais "dandelion ".

La médecine chinoise en fait mention dès le 7e siècle après J.-C. Originaire semble t'il d'Europe de l'Ouest, le pissenlit s'est depuis longtemps installé un peu partout dans le monde. Il pousse à l'état sauvage sous les climats tempérés. Chez nous, il apparaît dès 1536 sous la plume du médecin, imprimeur et écrivain parisien Charles Estienne (1504-1564). Comme c'est également un excellent comestible, on le cultive sur une base commerciale en Europe et en Amérique.

pissenlit charles estienne.png

Charles Estienne (1504-1564)

En Normandie, les pissenlits de Criquebeuf, cité du département de l'Eure, sont réputés. Saviez-vous que lorsqu'ils sont ramassés dans les champs, ils sont plus "goûtés" dès lors qu' ils ont subi l'influence de la gelée ? Et comme d'habitude, pour vous tous amis gourmands aux babines alléchées, voici une recette normande facile et rapide de pissenlits aux œufs durs*.

pissenlit 3 (2).jpg

Pour 6 bons appétits, prévoyez 150 g de pissenlits, 7 œufs durs, de la vinaigrette et une cuillerée de crème.

Écraser un œuf dur et le travailler finement avec la crème. Ajouter la vinaigrette, petit à petit, et bien fouetter. En mettre un peu de côté. Mélanger les pissenlits avec la sauce. Décorer le dessus avec les œufs coupés en rondelles. Les arroser avec le restant de sauce. Bon appétit !

 

* Recette extraite de "Gastronomie normande d'hier et d'aujourd'hui" de S. Morand. Ed. Flammarion, 1970.

 

Les commentaires sont fermés.