Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24/08/2016

La croix à la main du Mesnil-Herman

Dans le département de la Manche, au Mesnil-Herman, en venant de Saint-Lô, juste au carrefour des routes d'Hambye et Percy, une maison supporte sur sa façade une épée en forme de croix tenue par une main blanche. L'histoire remonte au 17 août 1714.

mesnil herman 3 (2).jpg

Louis-Marie Grignion de Montfort (1673-1716), d'origine bretonne, ordonné prêtre en 1700, avait fait vœu de pauvreté et consacrait sa vie à la prédication en milieu rural. Le pape, rencontré le 6 juin 1706, lui avait conféré le titre de "missionnaire apostolique" en lui demandant de rentrer en France et de sillonner le royaume pour continuer à y renouveler l'esprit du christianisme par le renouvellement des promesses du Baptême et la consécration à la Sainte Vierge.

croix a la main.jpg

Louis-Marie Grignion de Montfort (1673-1716)

C'est donc en conquérant spirituel que l'homme de Dieu arrive cet été 1714 en Normandie. Peu désireux de le savoir sur son diocèse, quand l'évêque d'Avranches, Roland-François de Kerhoën de Coëtanfao (1662-1719), soupçonné de jansénisme et d'être un adversaire de la bulle pontificale Unigenitus, apprend sa présence, il lui intime aussitôt l'ordre de quitter au plus vite ses terres et de poursuivre sa route.

Sur le chemin, usé par la fatigue et les pénitences qu'il s'imposait, le saint homme s'arrête à Mesnil-Herman. La maison du carrefour est une auberge. Il frappe pour y demander l'hospitalité. Mais on la lui refuse. Épuise, il ne trouve pas la force d'aller plus loin et s'endort là, à la belle étoile.

mesnil herman eglise st pierre.jpg

Église Saint-Pierre du Mesnil-Herman

En souvenir, les Mesnil-Hermanais, profondément choqués par cette absence de charité chrétienne, installeront sur ladite maison, cette main blanche tenant une épée en forme de croix. Dans l'église Saint-Pierre du Mesnil-Herman, 6 vitraux du peintre verrier Mauméjean content cette histoire.

En 10 ans, jusqu'à sa mort 28 avril 1716 à l'âge de 43 ans à Saint-Laurent-sur-Sèvre (Vendée), Montfort va prêcher dans une dizaine de diocèses, depuis Saint-Brieuc jusqu'à Saintes et de Nantes à Rouen. Fondateur des missionnaires de la Compagnie de Marie, de la Congrégation des Filles de la Sagesse, et des Frères de la Communauté du Saint-Esprit, il est béatifié le 22 janvier 1888 par le pape Léon XIII (1810-1903) et canonisé le 20 juillet 1947 par Pie XII (1876-1958).

 

Biblio. "Manche - 100 lieux pour les curieux" de B. Rudloff et R. Boudet - Ed. C. Bonneton, 2016.

 

Les commentaires sont fermés.