Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

09/12/2015

Et Marcel créa Bic...

L'idée du stylo à bille a germée au XIXe siècle dans l'esprit de l'Américain John J. Loud (1844-1916). Déposé le 10 octobre 1888, son brevet ne sera pourtant jamais commercialisé. Trop en avance sur son temps sans doute... Du coup, la paternité de cette invention va revenir au journaliste hongrois Laszlo Biro (1899-1985), lequel va polir le projet.. tout simplement en regardant jouer les enfants.

le bic 3.jpg

Laszlo Biro (1899-1985)

En fin observateur, le mince filet que les billes tombées dans l'eau laissent dans leur sillage ne lui échappe pas. C'est le déclic ! Pour conjurer la viscosité qui empêche l'encre de s"écouler jusqu'à la plume, il a en outre l'ingéniosité d'introduire une petite bille d'acier d'un millimètre de diamètre qui évolue librement dans une alvéole pour mieux s'imprégner de la couleur et la déposer sans crachotements ni tâches sur le papier. Nous sommes en 1938. Et, si l'avènement du stylo à bille sonne le "glas des pleins et des déliés", il annonce aussi une quasi-révolution du quotidien.

le bic.jpg

Marcel Bich, devant son usine de Clichy en 1953.

Onze ans plus tard, son brevet est racheté par le baron Marcel Bich (1914-1994), un industriel français d'origine transalpine. En 1950, après avoir enlevé le "h" de son patronyme, cet as du marketing lance le "bic cristal" : un tube en plastique transparent hébergeant une longue et fine cartouche réservoir contenant une encre visqueuse.

le bic 2.jpeg

Vendu 50 centimes de franc, il est conçu pour offrir deux kilomètres d'écriture. Il inaugure aussi le concept du jetable et de la société de consommation. Destiné selon la publicité aux "hommes d'action", il leur promet "une écriture nette, intense et décontractée". Le succès est phénoménal, sans précédent. Pour exemple, en 2005, il s'en est vendu, dans le monde entier, plus de 100 milliards d'unités ! Cela équivaut en écriture à quarante fois la distance de la Terre à la Lune !

En France,c'est en 1965 que, non sans mal, le stylo Bic sera adopté par l’Éducation nationale. Dès lors, les écoliers peuvent non seulement écrire au stylo-bille, ce qui leur était interdit jusque là, mais aussi confectionner de formidables sarbacanes...

 

Biblio. "Objets de France" de J. Victor et T. Fraisse - Ed. De Borée, 2014, "Ces objets emblématiques que vous sauveriez ou pas avant de quitter la France" d'A. Wizman - Ed. Lafon, 2014,  "De quand ça date ?" - Historia Spécial n°14 - 2013.

Les commentaires sont fermés.