Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

13/12/2015

Le « Gâteau Battu », LA spécialité picarde

Spécialité de la Somme et plus particulièrement de la région d'Abbeville, symbole culinaire de la Picardie maritime, ce gâteau là ne ressemble à aucun autre même s'il a pour cousins proches la brioche et le baba.

 gateau battu 1.JPG

Traditionnellement dégusté le jour de Pâques et lors des cérémonies et autres grandes fêtes, l'histoire du « Gâteau Battu » est ancienne. Préparé au Moyen-âge pendant les périodes de famine, on trouve sa trace dès 1653 en Flandres. À cette époque, on l'appelle « Gasteau Mollet » ou « Pain aux œufs ». Ce n'est qu'en 1900, en prenant le nom de « Gâteau Battu », qu'il va affirmer son identité picarde.

 gateau battu 2.JPG

Texture moelleuse au parfum subtil, particulièrement riche en beurre et en œufs, d'un poids variant entre 400 à 500 grammes, tous les ingrédients qui le composent sont battus à la main. Sa forme si particulière de toque de cuisinier, il la doit à sa cuisson dans un moule cannelé haut et cylindrique.

 gateau battu 3.jpg

 Noble Confrérie du Gâteau Battu

Depuis 1993, chaque année, à l'occasion de la foire d'Abbeville, la Noble Confrérie du Gâteau Battu organise une fête en son honneur. 

Vous êtes tentés ? En voici la recette* ! À vous d'essayer ! 

Pour deux « Gâteaux Battus », il vous faut 250 g de farine, 250 g de beurre, 10 jaunes d'oeufs, 1 sachet de levure, 170 g de sucre, 10 g de sel, du Rhum ou du Calvados (facultatif).

Préparation : 30 mn – Cuisson : 17 mn – Repos 3 h.

Dans un saladier, mélangez la farine, les jaunes d’œuf, la levure, le sucre, le sel et le beurre tiédi et éventuellement un peu d’alcool selon vos goûts. Vérifiez que les ingrédients sont tous à la même température. Pétrissez le tout entre 20 et 25 minutes et laissez reposer une heure. Quand la pâte est montée dans le moule, rabattez-la. Laissez-la à nouveau reposer 1h. Rabattez-la à nouveau. (vous comprenez maintenant pourquoi on parle de gâteau battu !)

Versez-la dans les moules beurrés au quart de leur hauteur.

Laissez monter la pâte. Comptez entre 1h et 1h30.Attention à ce que le gâteau n’attrape pas froid, sinon il pourrait retomber. On raconte qu’autrefois, on le laissait même monter dans la chaleur de son lit. Veillez à maintenir une bonne température dans la cuisine.

Mettez à cuire à four chaud à 170°, environ 17 minutes.

A déguster au petit déjeuner avec beurre et confiture ou un peu rassis, en version sucrée avec pommes en lamelles, boule de glace vanille et coulis de framboise ou en version salée avec du foie gras poêlé.

Bon appétit !

 

* Recette de Francis Fréville présentée dans l'article « Gâteau Battu, le Baba picard » de L. Roumieu – Magazine Terroirs de France n°4 – 2014. 

Merci aux sites http://www.espritdepicardie.com et www.keldelice.com.

Les commentaires sont fermés.