Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

09/09/2015

Le nom de Jeanne

Comme chacun sait, Jeanne d'Arc, qui est venue mourir à Rouen, brûlée vive sur un bûcher, le 30 mai 1431, était originaire de Domrémy. Même si son âge exact nous est encore aujourd'hui inconnu, c'est bien dans ce petit village de Lorraine qu'elle serait née, vraisemblablement en 1412, dans la ferme familiale attenante à l'église. Fille d'un laboureur, la fratrie se composait de cinq enfants : Jeanne, Jacques, Catherine, Jean et Pierre. Jeanne était une fillette pieuse, illettrée et gaie qui grandit alors que la Guerre de Cent ans secouait la France.

 

jeanne d'arc 3.jpg

     1. L'église dans son orientation originale
    2. Le cimetière
    3. La maison de Jeanne
    4. La maison de Gérardin
    5 et 6. deux petites maisons
    7. le chemin menant à Vouthon, près du ruisseau des 3 fontaines.

Selon l'historienne Régine Pernoud (1909-1998), c'est seulement vers 1450, au cours du procès de réhabilitation que Jeanne reçut le nom « Darc ». Son père s'appelait plus probablement Jacques de Dart ou de Tard, voire Dar, Darc, Day, d'Ay, Tare, Tarc,... comme l'indiquent les divers textes originaux. Il faut se rappeler qu'à l'époque, il n'y avait pas d'orthographe fixée.

 

jeanne d'arc 1.png

 

Pour la médiéviste et paléographe française, une chose est certaine : elle ne s'appelait pas « d'Arc » ! Car jamais encore au XVe siècle l'apostrophe n'était indiquée. Ce nom « d'Arc » apparaît officiellement dans un sonnet anonyme, imprimé en 1576 à Orléans, qui célèbre la noblesse conférée par Charles VII (1403-1491) à la Pucelle et à sa famille et déclenche la redécouverte littéraire de ce personnage. Il aurait été plus exacte, pense-t'elle de l'appeler Jeanne de Romée, nom de sa mère Isabelle, puisque Jeanne déclare elle-même que les filles de son pays prenaient normalement le nom de leur mère.

 

jeanne d'arc 4.jpg

 Statue d'Isabelle Romée, mère de Jeanne à Donrémy

 

Biblio. « Les plus savoureuses histoires des Grands de France » de J-P. Rorive – Ed. La Boîte à Pandore- 2014.

 

Les commentaires sont fermés.