Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

14/12/2016

L'église Sainte-Catherine d'Honfleur, la plus grande église en bois de France !

Dédiée à Sainte-Catherine d'Alexandrie, c'est la plus grande église en bois de France et l'une des principales curiosités de la ville normande d'Honfleur  ! Elle a été classée monument historique en 1879.

 

eglise sainte catherine 0.jpg

 

Datant de la deuxième moitié du XVe siècle, l’église Sainte-Catherine d'Honfleur remplace en fait une ancienne église de pierre brûlée pendant la Guerre de Cent ans. En 1450, la paix enfin revenue, afin de remercier Dieu du départ des Anglais, les Honfleurais décident de reconstruire une église « provisoire » en bois (la pierre étant réservée en priorité à la reconstruction des fortifications), tout en se promettant de la réédifier en pierre dans des temps meilleurs. Disposant de peu de moyens, les charpentiers de marine de la ville, les fameux « maîtres de hache » utilisent le bois provenant de la forêt toute proche de Touques et mettent à profit leurs connaissances en construction navale. Sans jamais avoir recours à la scie, à l'image de ce que faisaient avant eux leurs ancêtres Vikings, ils vont bâtir cet édifice sur le modèle d'une halle de marché donnant l'aspect d'une coque de bateau renversée. Pour les soubassements, ils emploient de la brique et du mortier de chaux, matériaux utilisés traditionnellement à cette époque dans le Pays d'Auge.

 

eglise sainte catherine 2.jpg

 

Le bâtiment fera l'objet de plusieurs “campagnes” de construction. En 1468 est achevée la première nef, celle du Nord. Mais avec l’essor démographique, en 1496, une église plus grande s'avère nécessaire. Une seconde nef est donc ajoutée après destruction des bas-côtés de la première. Plus tard, la construction est recouverte de bardeaux en bois de châtaignier. Au XVIe siècle, deux porches, magnifiquement sculptés dans un style Renaissance, sont intégrés à l'entrée de l'église. Enfin, au début du XIXe siècle, l'intérieur de l'église reçoit un habillage en plâtre et un porche néoclassique à colonnes grecques remplaçant le porche primitif.

 

eglise sainte catherine 1.jpg

 

L'autre particularité de cette église est d'être séparée de son robuste clocher de chêne qui lui fait face. Reposant sur un large soubassement abritant la maison du sonneur, ce dernier a été élevé à bonne distance afin d'éviter que les paroissiens présents dans les nefs ne soient la proie des flammes en cas d'incendie  ! Car, en raison de son élévation et de sa position à flanc de colline, il attire volontiers la foudre...

 

Biblio. « Normandie - 500 coups de cœur » de M. Le Goaziou et M-C. Colignon – Ed. Ouest-France 2011.

Écrire un commentaire