Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20/01/2016

L'histoire du coq-girouette de nos clochers

Pourquoi les clochers de nos églises sont-il surmontés d'un coq faisant office de girouette ? En cuivre, en zinc, en bronze ou en fer blanc, pourquoi c'est cet animal qui a été choisi plutôt qu'un autre ?

coq girouette 1.jpg

 Église de Saint-Saire (Seine-Maritime)

 

Selon la définition de l’encyclopédie de Diderot et d'Alembert du XVIIIe siècle, la girouette est « une plaque en fer blanc, mobile au gré du vent sur une queue ou pivot que l'on place sur les clochers, les pavillons, les tours et autres édifices pour connaître la direction du vent ». Les anciens s'étaient vite rendus compte de l'importance du sens du vent sur la température, sur l'arrivée de la pluie et donc sur les semailles et les récoltes. Mais au Moyen-Âge, n'avait pas girouette qui voulait ! Comme le donjon, le pont-levis ou encore les créneaux ou le colombier, elle constituait un code marquant la noblesse de celui qui la possédait.

C'est à la suite de l'homonymie qui amusait les Romains (en latin "gallus", signifie à la fois gaulois et coq), que le coq va devenir le symbole de la Gaule et des Gaulois. Mais « Gallia » a donné également le Pays de Galles qui a pour emblème, non pas un coq, mais un poireau...

 

CoqElfemeride.jpg

 

Il s'avère que c'est le pape Nicolas Ier (800-858) qui décida que toutes les clochers des églises de la chrétienté en seraient dotés. Est-ce en mémoire de la Cène et de cette phrase de Jésus à Simon Pierre «En vérité je te le dis, cette nuit même, avant que le coq chante, tu me renieras trois fois» ? Ou bien a t'il songé à la résurrection du Christ qui eut lieu au chant du coq ? Ou, comme le coq qui chante dès l’aube, voulait-il rappeler aux fidèles la nécessité de la première prière, « les matines » ? Toujours est-il que le sens pratique de nos anciens a fait le reste, réunissant en un même objet le coq et la girouette !

 

coq girouette 3.jpg

 La grille du Coq - Palais de l’Élysée

 

En 1830, le roi Louis-Philippe fit du coq le symbole de la France. C'est sous la IIIe république qu'il devient un emblème national : la grille du parc du Palais de l’Élysée, construite à la fin du XIXe siècle, est d'ailleurs ornée d'un coq.

 

Biblio. "Le coq-girouette de nos clochers" in Les Clés de l'Histoire - Juin 2014.

Les commentaires sont fermés.