Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18/11/2015

Batavia et l’île de Java

C'est une variété de laitue à l'aspect croquant et tendre à la fois, dotée d'une grosse pomme vert clair ou vert jaune, gaufrée, avec les bords découpés, au goût légèrement sucré. Il faut savoir que les laitues se classent en 5 familles en fonction de la forme et de la texture de leurs feuilles et de leurs facultés à former ou pas, une pomme : la Batavia, la Romaine, la Grasse, la Pommée et la laitue à Couper.

batavia.jpg

L’origine de la laitue cultivée est mal connue. Toutefois, l’est du bassin méditerranéen et son extension vers l’Asie mineure, l’Iran et le Turkestan, est très probablement son centre d’origine. La batavia était déjà dit-on très appréciée des Grecs et des Romains, lesquels lui attribuaient des vertus thérapeutiques.

batavia 4.jpg

Mais d'où tient-elle son nom ? Il proviendrait de « Batavia », le nom latin de la Hollande, plus exactement du territoire que les Romains donnaient à la région de l'estuaire du Rhin, où était implanté le peuple gaulois des Bataves. Bataves, Batāvi en latin, a engendré Batāvia, soit la Batavie. Étymologiquement, il peut s'expliquer par le superlatif « bata », signifiant meilleur, « beter » en néerlandais, appliqué, soit à l'eau ou aux voies d'eaux de l'estuaire de ce territoire, soit aux peuples qui l'habitaient qui avaient la réputation d'être d'excellents navigateurs.

batavia 3.JPG

 

Mais Batavia, c'est aussi le nom du siège de la Compagnie néerlandaise des Indes orientales en Insulinde de 1619 à 1799. Juchée sur les bords d'une baie située sur la côte nord de l'île de Java, la ville devient capitale des Indes néerlandaises de 1799. En 1942, la République indépendante d'Indonésie lui redonne son nom d'origine de "Jakarta". Et il probable que la batavia soit justement originaire de cette capitale dont elle aurait tout simplement hérité du nom...

Salade d'été ou d'automne, il en existe de nombreuses variétés comme la Blonde de Paris, la Beaujolaise ou bien encore la frisée de Beauregard. Elle se consomme crue, cuite ou braisée et s'associe agréablement à des fines herbes, des œufs, du saumon fumé ou de l'oseille.

 

Les commentaires sont fermés.