Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15/04/2015

Une église orthodoxe en Normandie

A moins de 10 km de Caen, au cœur du département normand du Calvados, la commune de Colombelles, traversée par l'Orne, n'est qu'un petit bourg rural de moins de 200 habitants quand, en 1909, attiré par la proximité du port maritime de Caen et la présence d'importants gisements de minerai de fer dans la région, l'industriel allemand Auguste Thyssen (1842-1926) y fait construire une grande usine sidérurgique qui deviendra la Société métallurgique de Normandie.

colombelles11.jpg

Le premier haut fourneau est mis à feu en 1917. Le besoin de main d’œuvre tant pour la construction de l’usine que pour son fonctionnement entraîne un afflux massif et très cosmopolite de travailleurs : Russes blancs fuyant la révolution, Polonais et Ukrainiens, Italiens et Espagnols, mais aussi travailleurs coloniaux, Chinois, Nord-Africains, prisonniers de guerre Austro-Hongrois,... arrivent en masse à Colombelles attirés par les possibilités d'embauche qui y sont offertes. A tel point, qu'en dix ans, la population de la commune se multiplie par dix : de 178 habitants en 1914 , elle atteint 2 301 habitants en 1921 et 3 452 habitants en 1939 !

eglise orthodoxe de colombelles,saint serge de radonège  ège

Église Saint-Serge de Radonège de Colombelles

En 1926, la communauté orthodoxe obtient de l'entreprise un terrain et les fonds pour édifier une église orthodoxe. Les travaux sont effectués par les membres aux-mêmes, chacun apportant ce qu’il peut de son savoir-faire et/ou de son temps libre. Quant aux plans, ils sont dessinés par un colonel de l'armée russe qui s'inspire du style des églises de Saint-Pétersbourg. Le clocher de l'église est ainsi surmonté d'un toit en bulbe d'oignon peint en bleu, typique de l'architecture religieuse baroque des pays slaves. Et, à l'intérieur de l'église, les murs sont recouverts d'icônes peintes par Fostov et Khvostov.

eglise orthodoxe de colombelles,saint serge de radonège  ège

Saint-Serge de Radonège

Consacrée en novembre 1926, puis endommagée par les bombardements de juin 1944, l'église Saint-Serge de Radonège a été reconstruite en 1947. Unique dans l'ouest de la France, elle a été inscrite à l’inventaire supplémentaire des monuments historiques en 1992

Depuis les années 1970, la plupart des offices auparavant célébrés en slavon, sont désormais dits en français pour permettre aux descendants des immigrés, qui ont perdu l'usage du russe, de s'intégrer à la paroisse. Et pour bien ancrer celle-ci en terre normande... la paroisse a décidé d'associer Saint Vigor, évêque de Bayeux au VIe siècle, au patronage de Saint Serge de Radonège (1313-1392), l’un des saint les plus populaires de la Russie .

 

Biblio. « Normandie- coups de coeur » de M. Le Goaziou et M-C. Colignon – Ed. Ouest-France 2011. Merci aux sites www.colombelles.fr, orthodoxe-caen-colombelles.perso.neuf.fr. et merienne.jy.free.fr

 

Les commentaires sont fermés.