Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

21/05/2014

Le calepin ou du dictionnaire au bloc-notes...

Saviez-vous que jusqu’au XVIIe siècle, en français, le « calepin »  désignait un volumineux dictionnaire en plusieurs langues ?

 calepin 2.jpg

Un dictionnaire qui portait bien entendu le nom de son auteur, un religieux italien de l’ordre des Augustins qui pratiquait la lexicographie, cette science qui consiste à « recenser les mots, à les classer, les définir et les illustrer, par des exemples ou des expressions, pour rendre compte de l’ensemble de leurs significations et de leurs acceptations au sein d’une langue, afin de constituer un dictionnaire ».

calepin 1.jpg

Buste d'Ambroise Calepin (1435-1511), Biblioteca Angelo Mai, Bergame

Ce savant s’appelait Ambrogio Calepino (ou Ambroise Calepin). Né à Calepio près de Bergame dans la région italienne de Lombardie en 1435, ce descendant des comtes de Calepio va consacrer sa vie entière à la composition d’un dictionnaire monolingue en latin qu’il publia pour la première fois en 1502. Son œuvre va ensuite se répandre en Europe, connaître un énorme succès sous le nom de « Calepin » et faire l’objet de nombreuses ré-éditions. En 1509, Capelino va le compléter in-folio avec trois nouvelles langues : l’hébreu, le grec et l’italien.

Par la suite, au fil du temps, il sera retravaillé et enrichi par différents auteurs. Il va ainsi passer de cinq langues en 1545 à onze en 1588 ! Le calepin servira de dictionnaire de langue fondamental pendant plus de deux siècles ! Et comme il était de bon ton de l’emmener avec soi lorsqu’on partait en voyage et de l’annoter…

calepin 3.jpeg

... Progressivement, il va perdre ses proportions volumineuses et ses pages vont devenir blanches ... Pour finalement donner naissance à notre calepin à nous : un petit carnet où l'on griffonne nos notes personnelles…

Biblio. Merci aux pages Wikipédia sur le sujet.

 

Écrire un commentaire