17/11/2013

Du « bleu Thénard » à Thénardier…

Il y a plusieurs façons de laisser son nom dans l’histoire ! Ce fut le cas pour Louis Jacques Thénard (1777-1857). C’était un scientifique réputé et c’est en cette qualité qu’il va entrer une première fois dans la postérité. Ce chimiste, l’une des plus grandes figures qui ont illustré la Science, l’université et l’industrie française, dont les éminents travaux scientifiques et surtout leurs applications vont lui valoir d’occuper de très hautes fonctions tant dans le milieu académique que dans la politique, a son nom inscrit en lettres l’or de 60 cm de hauteur sur la frise de l’une des quatre façades de la tour Eiffel ! 

THENARD 2.jpg

 Louis Jacques Thénard (1777-1857)

 

Son patronyme est aussi synonyme de bleu, le « bleu Thénard ». Car on lui doit la découverte en 1799 de ce fameux « bleu de Cobalt », un bleu outremer à base d’alumine et d’oxyde de cobalt, résistant au grand feu et permettant en particulier la décoration de la porcelaine de Sèvres. Un bleu qui a été très vite adopté par les peintres. Un bleu que Vincent Van Gogh qualifiera  de « couleur divine », allant jusqu’à assurer qu’ «  il n’y a rien de plus beau pour installer une atmosphère. »

Enfin, le minéralogiste cubain José Luis Casaseca lui dédiera en 1826 une espèce minérale composée de sulfate de sodium qu’il baptisera la «  thénardite ».

Mais, voilà, on ne peut pas plaire à tout le monde ! Thénard avait pour ennemi le grand Victor Hugo (1802-1885)! A l’origine de leur désaccord, son refus d’adhérer à la proposition de l’écrivain de faire réduire à 10 au lieu de 16 le nombre maximum d’heures de travail journalier des enfants. Alors, bien entendu, quand le grand écrivain cherchera un nom pour son personnage de l’aubergiste qui exploite Cosette en tant que servante dans son roman « Les Misérables », il trouvera tout naturellement celui de « Thénardier » !

 

THENARD 3.jpg

 

Notre savant, qui fut élevé au rang de Baron en 1825 par le roi Charles X, élu député de l’Yonne en 1827, nommé pair de France par le roi Louis-Philippe en 1832, fait Commandeur de la Légion d’Honneur en 1837, épousera Victorine Humblot, la petite-fille du normand Nicolas-Jacques Conté (1755-1805), l’inventeur du crayon (V. ma note en date du  10.11.2010). 

THENARD 4.jpg

Tous deux s’installeront en 1849 en Normandie, dans le très beau château de la Madeleine, un édifice de style baroque édifié en 1129 et situé dans le département de l’Eure, en bordure de la Seine, à environ 6 km en aval de Vernon, entre les communes de Pressagny-l’Orgueilleux et Vernondans. 

 

Commentaires

Je vous complimente pour votre recherche. c'est un vrai boulot d'écriture. Poursuivez .

Écrit par : MichelB | 13/08/2014

Écrire un commentaire