Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30/03/2014

Errare humanum est !

En cette année 1743, l’abbé Le Roy est le vicaire de l’église Notre-Dame d’Etalondes, un village normand situé au nord du département de la Seine-Maritime, sur les hauteurs de la ville d’Eu. 

EGLISE ND d'ETALONDES.jpg

Nous sommes en avril. Le cardinal André Hercule Fleury (1653-1743), principal ministre du jeune roi Louis XV (1710-1774) vient de rendre son âme à Dieu. Après sa mort, sa majesté décide de gouverner seul, simplement assisté du « conseil d’en haut » appelé ainsi parce qu'il se trouvait à l'abri des oreilles indiscrètes, dans une petite mezzanine, au premier étage du château de Versailles, à proximité de la chambre royale...

Mais revenons à Etalondes. En ce lundi 29 avril, le vicaire inscrit sur le registre paroissial le baptême qu’il vient de célébrer, celui de Roch Halot, un petit garçon né le jour même, du mariage de deux de ses paroissiens, Jacques Halot et Françoise Delattre. Selon la tradition, l’enfant va porter le prénom de son parrain, Roch Lambard, un manouvrier de la paroisse. 

etalondes 1.JPG

« Ce lundy vingt neufvième jour d’avril a été baptisé par moi vicaire soussigné Roch Halot né d’aujourd’huy du légitime mariage de Jacques Halot et Françoise Delattre tous deux de cette paroisse, le parrain Roch Lambard manouvrier qui a signé avec nous, la marraine Françoise De La Rocque qui a déclaré ne savoir écrire touts deux de cette paroisse. »

 

Mais voilà que le lendemain, le curé de la paroisse en personne cette fois reprend la plume car, méprise, en fait de garçon, Roch est une fille… Les parents se sont trompés !... Qu’importe, Roch s’appellera tout simplement Marie Françoise comme sa marraine… 

etalondes 2.JPG

« Ce Mardy 30 avril 1743 après lerreur reconnüe de la part des père et mère de Roch Halot, baptisé la veille de ce jour sous ce nom comme le porte l’acte en l’autre page, ledit enfant rapporté à l’église devant nous, curé soussigné en présence des mêmes parrein et marreine déclaré par ses pères mère parrein et marreine être fille au lieu de garçon comme ils l’avoient assuré la veille, il a reçu le nom de Marie Françoise en place de celuy de Roch, laditte fille née du légitime mariage de Jacques Hallot et de Françoise De Lattre, Roch Lambard son parrein à signé. Françoise De La Rocque sa mareine a dit ne savoir écrire. »

 

Sources : BMS d’Etalondes (Seine-Maritime). 

 

Commentaires

bonjour, je suis tombée sur votre site par hazard, cherchant désespérément mon aiëul
LIVET Florent qui a vécu à Montilla .... mais je trouve vos commentaires très intéressants
qui aurait cru tant d'histoires du passé.

a bientôt Cordialement

Écrit par : LEMARCIS-VIGHETTO | 16/11/2014

Merci pour votre visite et vos compliments. Au plaisir de vous relire un jour prochain et cordialement.

Écrit par : Cathy | 16/11/2014

Écrire un commentaire