Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29/09/2013

La belle histoire des oies du Château de Pirou

Chaque printemps, depuis des siècles, inlassablement, de belles oies cendrées volent au-dessus de l’austère et étrange Château Fort de Pirou, l’un des plus anciens de Normandie et de France.  

oies de pirou.jpg

Cette forteresse, discrète mais imposante, en partie dissimulée par de hauts platanes, est située sur les bords de la Manche, entre Coutances et Lessay, à deux kilomètres en retrait de la côte.  

Chateau de Pirou. 2 bmp.jpg

Au milieu des marécages, loin de tout promontoire, l’édifice actuel a été construit en pierre au XIIe siècle, sur les restes d’une forteresse encore plus ancienne bâtie en bois au milieu des « mielles », les dunes, en bordure d’un havre beaucoup plus profond et plus étendu que l’actuel havre de Lessay. C’était alors une véritable lagune, un mouillage naturel idéal pour les embarcations légères du Moyen-âge. Du château, l’on pouvait surveiller étroitement la côte basse et sablonneuse de tout l’ouest du Cotentin.  

Chateau de Pirou.jpg

D’après la légende, sans doute la plus ancienne de ce pays, le Château du Pirou doit sa force et sa puissance aux fées qui l‘ont bâti et qui l’ont doté de hauts remparts, de douves et de pont-levis, de quoi protéger des invasions marines le Seigneur des lieux, sa famille et ses serviteurs. Car la mer est toute proche et l’on peut débarquer comme embarquer aisément du port… C’est d’ailleurs ce que remarquent les envahisseurs normands, les Vikings, lesquels, sur leurs Drakkars, arrivent sans difficulté de leur Scandinavie natale jusqu’aux pieds du château. Pour s’en emparer, les Normands appliquent une de leurs ruses, celle qui consiste à affamer les occupants. Ils encerclent la bâtisse et attendent. Quand plus aucun bruit ne filtre, que plus rien ne bouge à l’intérieur, ils escaladent les hauts murs et pénètrent sans difficulté dans les lieux… totalement vides d’occupants à l’exception toutefois d’un vieil homme malade et alité.  

 

 

chateau de pirou 3bmp.jpg

Pour avoir la vie sauve, celui-ci leur raconte que, grâce à une recette magique contenue dans un vieux livre appartenant depuis toujours à la famille du seigneur, tous les habitants du lieu se sont changés en oies sauvages et se sont envolés la nuit passée. D’ailleurs, n’ont-ils pas eux-mêmes remarqué ces oies passer au-dessus de leurs têtes ? Les Vikings décident de partir après avoir mis le feu au château.

Après leur départ, les oies de retour découvrent qu'il ne reste plus rien de la forteresse de Pirou et que  la formule magique, seule capable de leur rendre leur apparence humaine, a péri dans les flammes avec elle !

Et c’est ainsi que depuis, chaque année, en mars, un vol d’oies revient survoler le château à la recherche du fameux grimoire de la recette magique...

 

Biblio. « Pays de Normandie » n°42 – Automne 2003

Commentaires

Je vous félicite pour votre exercice. c'est un vrai œuvre d'écriture. Continuez .

Écrit par : MichelB | 13/08/2014

Les commentaires sont fermés.