11/08/2013

C’était il y a un peu moins de trois siècles…

… le 12 janvier 1741 : Un couple est honteusement chassé de la paroisse de Bosville, petit village normand situé dans l’arrondissement de Dieppe.  

Bosville.jpg

Quel est leur crime ? Ont-ils tué ? Ont-ils volé ? Que nenni ! Ils se sont simplement aimés ! Mais nous sommes sous le règne du roi Louis XV (1710-1774) : le divorce n’existe pas, ni les moyens modernes de contraception… Et en ce temps là, on ne badine par avec le sacrement de mariage !  

BOSVILLE ACTE.JPG

« Depuis le baptesme de Louis Ortie mentionné dans le présent Registre, fils de Louis et de Clotilde Canu, nous avons apris que ledit Louis Ortie et Clotilde Canu n’étaient point mariés, comme il nous a paru par une lettre de discrette personne maistre aussi curé de Saint Gervais de Rouen en date du dix janvier mil sept cent quarante et un de la paroisse du quel sont ledit Louis Ortie et ladite Clotilde Canu lectrue de la ditte Le Hue tante audit Ortie et laditte Canu en présent de discrette personne maistre Jean Baptiste Hullin curé de Bosville, dont il est porteur, de Jean Baptiste Cherfils, de Pierre Deschamps et plusieurs autre ; Nous attestons que ledit Ortie et laditte Canu nétant point mariés, ledit Louis ortie leur enfan est batard, et que la femme véritable dudit Ortie demeure à présent à la paroisse de Saint Gervais comme le marque la lettre dudit sain son curé, Laquelle ledit Ortie a quittée pour aller avec Clotilde Canu, lesquels nous avons fait sortir honteusement de cette paroisse le douze janvier de la présente année et que nous avons-nous dit Curé et autres témoins / Signé le douze janvier mil sept cent quarante et un et attaché au présent Registre pour le voir en temps et lieu.* »

 

Signatures : B. Hullin, curé de Bosville, B. Cherfis, Langlois Prestre, Lequen Prestre.

 

* Registre paroissial de Bosville (Seine-Maritime)

Écrire un commentaire