Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25/04/2013

Un Barème peut en cacher un autre...

Si le printemps se fait attendre en Normandie comme ailleurs, les feuilles, celles des impôts, vont être, et personne n’en doute, exactes au rendez-vous !  

feuilles.jpg

Pour savoir à quelle sauce on va être mangé (et ça ne sera pas à la sauce normande), chacun de nous va devoir se référer aux notices et autres barèmes publiés à l’occasion…  Mais au fait, savez-vous d’où vient le mot « barème » ?

Il nous vient d’un mathématicien français né dans les Bouches-du-Rhône,  à Tarascon, qui est considéré comme l’un des fondateurs de la comptabilité.  

François Barreme.jpg

 François Bertrand Barrême

 

François Bertrand Barrême (1638-1703), apprécié du Contrôleur général des finances du roi Louis XIV,  Jean-Baptiste Colbert (1619-1683), expert pour les comptes de la Chambre des comptes de Paris et arithméticien ordinaire du souverain, est l’auteur de livres de tables mathématiques pratiques destinées à éviter des calculs fastidieux dans le domaine de l’argent.

On lui doit notamment « Le Grand Banquier ou le livre des monnoyes étrangères réduites en monnoyes de France » publié en 1696 et « Le livre facile pour apprendre l’arithmétique de soy-même et sans maître » publié deux ans plus tard. 

 

livre necessaire.jpg

Mais c’est l’un de ses premiers ouvrages, publié en 1671 et très souvent réédité, le « Livre nécessaire pour les comptables, avocats, notaires, procureurs, négociants et généralement à toute sorte de conditions » qui va transformer son patronyme en nom commun. Comportant notamment des tables de conversion de monnaies et connu plus tard sous le simple  nom de « Barême universel », il va être à l’origine de notre mot barème d’aujourd’hui.

 

Biblio et images : Merci aux pages Wikipédia sur le sujet.

Commentaires

Je vous complimente pour votre paragraphe. c'est un vrai exercice d'écriture. Poursuivez .

Écrit par : MichelB | 13/08/2014

Les commentaires sont fermés.