Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

06/03/2013

Ce jour-là, 6 mars 1980...

… Marguerite Yourcenar (1903-1987), est la première femme a être élue à l’Académie française, la première des 7 « immortelles » à siéger au temple fondé par Richelieu en 1635.   

marguerite yourcenar,académie française,première immortelle

6 mars 1980, Marguerite Yourcenar, première femme élue à l'Académie française

 

C’est dire que la présence des femmes à l'Académie française n'est qu'un événement récent ! Pendant  345 années, ces messieurs ont tenté d’expliquer leur absence en s'abritant derrière des raisons politiques, morales ou religieuses, pour cacher celle beaucoup moins avouable de simple misogynie.

Sous l'Ancien régime, les femmes ne peuvent entrer dans des assemblées élues que si le règlement l'y autorise. En 1760, Jean le Rond D'Alembert (1717-1783), mathématicien, philosophe et encyclopédiste français, académicien depuis 1754, célèbre pour avoir dirigé l’Encyclopédie avec Denis Diderot jusqu’en 1757, proposera, sans succès, afin de promouvoir la candidature de Julie de Lespinasse (1732-1776), de laisser 10% des sièges aux femmes soit 4 sièges.

En  janvier 1893, lors de la candidature de la féministe et romancière Pauline Savari, l'Académie n'accepte même pas sa candidature. Le duc d'Aumale déclarera que « les femmes ne sont pas éligibles, puisqu’on n’est citoyen français que lorsqu’on a satisfait à la conscription ! » 

 Académie française.jpg

L’Académie française se compose, comme à sa création, de 40 membres élus par leurs pairs. Poètes ou romanciers, hommes de théâtre, de science, philosophes, médecins, militaires, hommes d’Etat ou d’Eglise… ils se réunissent chaque jeudi sous la coupole pour travailler, dans leur habit vert, à la mise à jour de leur dictionnaire.

 Dictionnaire.jpg

C’est le 22 janvier 1981, que Marguerite Yourcenar y sera reçue par Jean d’Ormesson, lui-même élu en 1973.

 Biblio. Merci aux pages Wikipédia sur le sujet et au site de l'Académie française. 

Les commentaires sont fermés.