Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30/12/2012

Enfants, la vie entière pourrait être comparée à un voyage...

... où l'on rencontre sans cesse des difficultés nouvelles*.

Savez-vous qui est l’auteur du plus gros succès de littérature pédagogique de tous les temps ? Un best-seller publié pour la première fois en 1877, réédité des centaines de fois et encore de nos jours, qui s’est vendu à près de 9 millions d’exemplaires en 1913, qui a été étudié dans toutes les écoles de la République ?  

Le tour de France.jpg

Il s’agit du livre  « Le tour de la France par deux enfants » écrit par Augustine Tuillerie, une Mayennaise née à Laval le 31 juillet 1833, qui a signé son ouvrage sous le pseudonyme G. Bruno, nom du philosophe italien, Giordano Bruno (1548-1600) qui, accusé d’hérésie par l’Inquisition, a été brûlé vif sur un bûcher pour avoir défendu des thèses trop rationalistes pour son époque.   

G Bruno.jpg

 G. Bruno (1833-1923)

 

« Le tour de la France par deux enfants » raconte l’histoire de deux orphelins, André et Julien, qui, à l’automne 1871, quittent clandestinement Phalsbourg en Lorraine annexée par les Prussiens pour se lancer à la recherche de leur oncle paternel. Pour le retrouver, ils font un long voyage,  traversant le pays tout entier. Au fur et à mesure des 121 chapitres du livre, ils découvrent leur patrie, sa géographie, ses monuments, son économie, son agriculture, les hommes qui l’habitent…

Destiné à l’apprentissage de la lecture du cours moyen des écoles de la IIIe République (1870-1940), il va être utilisé jusque dans les années 1950. Nos parents, nos grands-parents et arrière-grands-parents y ont appris à lire et en feuilletant ses pages aujourd’hui, on retrouve un peu de l’univers qui a été le leur. Chaque chapitre commence, comme la classe quotidienne, par une maxime, un précepte de conduite, et s'organise autour d'un thème  principal par lequel est présenté un territoire en détail. Le tout distille une morale patriotique et républicaine qui prône le travail, la famille, le sens du devoir, l’épargne et le respect de la justice et de l’ordre social.   

DEUX ENFANTS.JPG

 Escale en Normandie

 

Bien sûr, l’ouvrage subira des mises à jour comme dans l’édition 1905 où toute référence à  « Dieu » et à la religion est supprimée, y compris dans les expressions les plus courantes comme « Dieu merci ! » remplacée par le profane « heureusement ». Les garçons ne visitent plus Notre-Dame de Paris mais le Louvre et on ne parle plus ni de Saint-Vincent de Paul, ni de Fénelon, ni de Bossuet ! Politique oblige !

Après sa disparition des programmes scolaires, le public continuera à réclamer ce livre qui sera régulièrement réédité. La dernière et plus récente parution date de l’année 2012.

Quant à son auteur, femme du philosophe Alfred Fouillée elle s’est éteinte le 8 juillet 1923 à Menton.

 

 * Extrait du livre, chapitre X, La halte sous le sapin - Julien s'endort, André reprend courage.

 Biblio. « Le grand Bêtisier de l’Histoire de France «  d’Alain Dag’Naud – Larousse 2012.

Commentaires

Je vous applaudis pour votre critique. c'est un vrai état d'écriture. Poursuivez .

Écrit par : MichelB | 13/08/2014

Écrire un commentaire