21/11/2012

Ce jour là 21 novembre 1783...

Pour la première fois ce jour-là, deux hommes, un scientifique et un aristocrate intrépide, s’envolent à bord d’un ballon à air chaud.  

 

Exploit du 21 11 1783.jpg

 

La scène se passe au-dessus du château de la Muette, sur l’actuel 16ème arrondissement, à l’ouest de Paris.

Nous sommes sous le règne du roi Louis XVI (1754-1793), roi de France et pas encore roi des Français. La situation financière du pays est catastrophique voire désastreuse (déjà !) Alors, bien qu’hésitant à prendre un risque humain, le souverain finit par donner son accord et souscrire à cette nouvelle expérience.

Les « montgolfières » sont nées un an plus tôt des travaux des deux frères Montgolfier. Des vols d’essai ont bien déjà eu lieu, notamment  à Versailles, avec des animaux, un canard, un coq et un mouton, premiers passagers aériens de l’histoire, mais le ballon était relié au sol par un cordage. Cette fois, il est non captif. S’ils réussissent, les deux héros seront les premiers hommes à échapper à la pesanteur terrestre !  

F Pilatre de Rozier.jpg

 François Pilâtre de Rozier

 

Le jour dit, les membres de l’Académie des Sciences présents scrutent attentivement le ciel. A bord de la nacelle ont pris place François Pilâtre de Rozier et le Marquis d’Arlandes. Le ballon de 2 200m3 libéré s’élève jusqu’à 960 mètres au-dessus de leurs têtes avant qu’après environ 20 minutes de vol, l’équipage n’atterrisse sans dommage sur la Butte-aux-Cailles, actuel 13ème arrondissement, au sud-est de la capitale. Benjamin Franklin (1706-1790) lui-même rédigera le compte-rendu de cet exploit.  

Exploit du 21 11 1783.j 2 pg.jpg

Jean-François Pilâtre de Rozier, professeur de Physique-Chimie à Reims, trouvera la mort à Vimille près de Boulogne-sur-Mer, le 15 juin 1785, à l’âge de 31 ans, dans le premier accident aérien de notre histoire, lors d’une tentative de traversée de la Manche en ballon.

Quant à François Laurent, marquis d’Arlandes (742-1809), il s’est éteint pauvre et ruiné dans son château de Saleton près d’Anneyron.

 

Biblio. merci aux pages Wikipédia sur le sujet.

 

 

Écrire un commentaire