Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

04/08/2013

La théorie des quatre pommes

« Fondateur de l’Ecole-sociétaire », le philosophe Charles Fourier (1772-1837) est l’auteur de la « théorie des quatre pommes ».  Mais savez-vous ce que cette théorie doit à notre bonne ville de Rouen ? 

 

charles_fourier.jpg

 Charles Fourier (1772-1837)

 

Critique acerbe de la société commerçante et de la société industrielle dans laquelle il vit, qu’il n’hésite pas à qualifier d’anarchie industrielle, c’est parce que cette figure du « socialisme critico-utopiste » fut le témoin d’une anecdote qu’il va développer une théorie sur le progrès de l’humanité, jalonnée par quatre pommes « fameuses ».

L’histoire se passe un soir dans un restaurant parisien. Fourier, qui rentre le matin même d’un séjour à Rouen, entend qu’on réclame à un client (que la légende désignera plus tard comme le célèbre gastronome Brillat-Savarin), la somme de 14 sous pour la consommation d’une pomme, alors que le matin même à Rouen, ville qu’il connaît bien pour y avoir étudié, il en payé une pour le centième de cette somme !

Considérant qu’une telle distorsion dans les prix est  totalement injustifiée, condamnant dès lors et sans appel toute société fondée sur l’échange tarifé et la concurrence, il écrit « je fus si frappé de cette différence de prix entre pays de même température, que je commence à soupçonner un désordre fondamental dans le mécanisme industriel ».

C’est ainsi qu’il fonde sa « théorie des 4 pommes », sur le principe de l’attraction des passions humaines que lient les messages de la pomme.   

612827875.jpg

 Adam et Eve - L. Cranach - 1513

 

Les trois premières sont déjà  célèbres : le fruit défendu qu’Eve offre à Adam,  « la pomme de discorde » que Pâris offre à Aphrodite et celle que Newton prit sur la tête en dormant et grâce à laquelle il va concevoir la théorie de la gravitation.  

jugement_Paris.jpg

 Le jugement de Pâris -.Rubens

 

Il les complète d’une quatrième, symbole du désordre capitalistique, révélant la malfaisance des intermédiaires, la féodalité mercantile, l’ampleur de l’imposture commerciale.

 

Biblio. Merci aux pages Wikipédia sur le sujet

 

Commentaires

Je vous approuve pour votre exercice. c'est un vrai boulot d'écriture. Continuez .

Écrit par : MichelB | 13/08/2014

Les commentaires sont fermés.