14/04/2012

Régalez-vous : voici nos salicoques

« Et on décida que tout le monde passerait l’après-midi dans les rochers,

 à chercher des salicoques. »

Extrait de « Pierre et Jean » de Guy de Maupassant (1887)

 

 

La salicoque est le nom normand familier donné aux petites crevettes grises ramassées le long des côtes. Il vient de « salir », variante dialectale de « saillir » signifiant sauter et de coque, le coquillage.

Ce petit crustacé est courant sur  les rivages sableux de notre littoral. On dit que les plus beaux spécimens se rencontrent notamment près du Havre et dans la baie du Mont-Saint-Michel. Facile à pêcher et presque en toute saison,  il est aussi très savoureux !  

Langru186.jpg

Alors, comme d’habitude, pour tous les gourmands aux babines alléchées, voici la recette des Salicoques de Honfleur* 

crevettes.jpg

Il vous faut 400 g de salicoques ou crevettes grises vivantes, 25 cl de cidre fermier sec, 25 cl d’eau, du sel, du poivre, 1 feuille de laurier et 1 oignon ½.

 

Porter à ébullition le citre, l’eau, le sel, le poivre, le laurier. Jeter les salicoques vivantes dans le liquide bouillant. Remuer jusqu’à la reprise de l’ébullition, arrêter le feu. Egoutter et servir tiède avec du pain brié ou de campagne au lin grillé et du beurre normand demi-sel.

 

Bon appétit !

 

* Recette extraite de « Mes recettes normandes » de C. Gilles – Ed. Vinarelle - 2012

Écrire un commentaire