Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

14/01/2012

Le 600ème anniversaire de Jeanne

1412-2012 : la France entière célèbre cette année la naissance de Jeanne d’Arc, née à Domrémy, petit village lorrain du département des Vosges, le 6 janvier 1412, qui est venue mourir en Normandie, à Rouen, dans les flammes d’un bûcher, le 30 janvier 1431.

Mais nous sommes le 14 janvier ? Pourquoi publier cette note aujourd’hui seulement ? Tout simplement parce qu’aucune source ne permet de déterminer avec exactitude la date de la naissance de la Pucelle d’Orléans.

Dans son interrogatoire du 21 février 1431, Jeanne dit elle-même qu’elle a « environ 19 ans », ce qui effectivement la fait naître en 1412.

Mais en ce qui concerne la date du 6 janvier, jour de l’Epiphanie, on l’a doit à Perceval de Boulainvilliers, Chambellan du roi Charles VII (1470-1498) qui en fait mention dans la lettre qu’il adresse au Duc de Milan le 21 juin 1429. Pour Henri Wallon (1812-1904)*, « les traditions fabuleuses qu’il a recueillies sur la naissance de la Pucelle peuvent rendre suspecte la désignation du jour. »  

Jeanne_et_St_Michel.jpg

« Jeanne d’Arc bergère » par J-E Lenepveu - 1889

 

Jeanne est la quatrième enfant du couple formé par Jacques d’Arc, laboureur aisé, et par sa femme Isabelle Romée. La petite fille voit le jour dans un pays dévasté par la guerre. Quelques années plus tôt, en 1392, le roi de France Charles VI (1368-1422) a perdu la raison. Il avait certes confié le pouvoir à son jeune frère Louis d’Orléans, mais le duc de Bourgogne, jaloux, l’a fait assassiner en 1407. Et depuis, Armagnacs et Bourguignons s’entretuent.   

 Vigiles_du_roi_Charles_VII_56.jpg

 

Les vigiles du roi Charles VII

 

A Domrémy, « tout le monde tient pour le roi ». Cependant, la paroisse des parents de Jeanne, située à la frontière entre le royaume de France et la Lorraine, est divisée en deux parties : l’une relève du Comté de Champagne et l’autre, sur la rive gauche de la Meuse, où se trouve la maison familiale, dépend du Barrois mouvant, partie occidentale du Barrois. Le Duc de Lorraine soutient le Duc de Bourgogne quand Robert Ier de Bar est Armagnac !   

domremy2.jpg

Le village est un lieu de passage très fréquenté. Marchands, soldats, pèlerins empruntent l’ancienne voie romaine. Alors, l’enfant vive qu’on surnomme Jeannette n’a qu’à tendre l’oreille pour entendre son père discuter avec les colporteurs de passage des maux qui frappent le pays…

  

 

* « Jeanne d’Arc » d’Henri Wallon – 5ème ed. 1879

Biblio. « Jeanne d’Arc , le mythe, la légende, l’histoire » HS Le Figaro 2012 et merci aux pages Wikipédia sur le sujet.

07:26 Publié dans HISTOIRE | Lien permanent | Commentaires (1)

Commentaires

Je vous vante pour votre recherche. c'est un vrai état d'écriture. Continuez .

Écrit par : MichelB | 13/08/2014

Les commentaires sont fermés.