Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28/12/2011

La pêche Melba ou comment une cantatrice à laisser son nom à un dessert

Le saviez-vous mais la Pêche Melba est un dessert créé en 1893 par le roi des cuisiniers Auguste Escoffier pour la cantatrice d’opéra Nellie Melba.

 

De son vrai nom Helen Porter Mitchell, Nellie Melba est née en Australie, à Richmond, Etat de Victoria, le 19 mai 1861. 

Nellie Melba.jpg

 Nellie Melba (1861-1931)

 

Elle prit comme nom de scène Melba en référence à la ville de Melbourne, capitale de l’Etat de Victoria.

L’étendue de sa tessiture, la souplesse et la pureté de sa voix sans oublier sa présence sur scène lui ont valu un énorme succès quant elle se produisit à Londres en 1887. Dès lors, dans la capitale britannique, tout devint à la  « Melba »: coiffure à la Melba, gants à la Melba, robes à la Melba, etc… Alors, pourquoi pas une pêche ? 

Auguste-Escoffier-im.png

  

Auguste Escoffier (1846-1935)

 

C’est la question que se pose Auguste Escoffier qui, à cette époque, est chef des cuisines de l’Hôtel Savoy où séjourne la diva. Lors d’une souper donné en l’honneur du Duc d’Orléans, alors que la cantatrice vient de triompher dans « Lohengrin », l’opéra de Richard Wagner,  il a l’idée de servir au dessert un cygne en glace transportant sur ses ailes des pêches nappées d’une crème glacée à la vanille.  

pchemelba.jpg

Un an plus tard, nommé chef des cuisines au Carlton, il décide de resservir ce dessert au dîner d’inauguration de l’Hôtel. Il supprime le cygne qu’il juge inutile et conserve la pêche sur canapé. Il arrose le tout, et c’est là que réside le génie du « cuisinier des rois », d’une purée de framboises : l’harmonie est parfaite tant aux yeux que pour le goût.

Il avait eu l’élégance et la prudence de demander auparavant à la Grande Melba  de consentir à prêter son nom à ce dessert savoureux, ce qu’elle fit généreusement. 

PCHE_M~1.JPG

Combien de mélomanes se souviennent encore de Nellie Melba dont la voix fit pourtant l’objet d’enregistrements phonographiques ? Alors que personne aujourd'hui n’ignore ce qu’est une pêche Melba !

 

Biblio. « Le calendrier de l’histoire » d’A. Castelot – Librairie Académique Perrin, 1970.

Merci aux pages Wikipédia sur le sujet et au site marcdelage.unblog.fr

Commentaires

J'ignorais tout à fait cette histoire et l'existence de cette cantatrice. Merci de l'avoir fait connaître.

Écrit par : Jean Marie | 30/12/2011

Je vous félicite pour votre critique. c'est un vrai travail d'écriture. Poursuivez .

Écrit par : invité | 12/08/2014

Je vous applaudis pour votre paragraphe. c'est un vrai état d'écriture. Continuez .

Écrit par : invité | 12/08/2014

Les commentaires sont fermés.