Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16/12/2012

Porcs normands et porcs de Bayeux, des races locales préservées

Savez-vous que la France est le troisième pays producteur européen de porcs, derrière l'Allemagne et l'Espagne, et que la Normandie se situe en la matière au 3ème rang des régions françaises ?

En 2010, la production porcine normande représente 1,2 millions de porcs charcutiers, soit 4% du produit agricole normand.

L’immense majorité de ces porcs sont des « Large White » ou des « Landrace », mais quelques races locales anciennes sont encore préservées, parmi lesquelles le « porc Normand » et le « porc de Bayeux ».

 PORC 1.jpg

 Le Porc Normand

Le porc Normand est apparu vers la fin du Moyen-âge. Longtemps race dominante dans tout l’ouest de la France, il est à l’origine de quasiment toutes les variétés locales. De grande taille, sa robe et ses soies sont blanches avec un épi au milieu du dos. Cette race est malheureusement menacée : on ne compte plus aujourd’hui que quelques dizaines de truies.

 PORC 2.jpg

 Le Porc de Bayeux

Le Porc de Bayeux est originaire du Bessin (Calvados). C’est une race ancienne issue d’un croisement entre le « porc Normand » et le « Berkshire », porc noir d’origine anglaise. De taille moyenne,  le porc de Bayeux se reconnaît à sa robe blanche et ses tâches noires de forme arrondie. La qualité de sa chair est très appréciée, aussi bien pour sa viande fraîche qu’en charcuterie. La ville de Bayeux organise régulièrement un rendez-vous festif et gastronomique autour de son cochon. Pourtant, la race est elle aussi menacée d’extinction avec moins de 100 truies réparties essentiellement dans la Manche et le Calvados. 

Comme « dans le cochon tout est bon », et parce que je  sais que vous êtes tous en attente de LA recette du jour, amis gourmands que vous êtes, je vous propose aujourd’hui celle traditionnelle, simple et facile du rôti de porc normand* :

 Echine de porc.jpg

Pour 6 personnes, il vous faut 1 morceau d’échine ou de diable (côtes), quelques grosses pommes de terre, quelques oignons, des feuilles de laurier et branches de thym, du sel et du poivre.

Mettre le rôti dans un grand plat allant au four légèrement graissé. Entourer la viande des pommes de terre épluchées. Ajouter les oignons, les feuilles de laurier et les branches de thym. Saler et poivrer.

Mouiller avec un peu d’eau ou mieux encore avec un peu de cidre et cuire doucement pendant environ 2 heures à four moyen (180°). Les pommes de terre doivent être bien dorées et craquantes comme la couenne du rôti.

Bon appétit !

* Recette inspirée du « Carnet de recettes de Normandie » de M. Nouet – Ed. Ouest-France 2011.

Merci aux sites cra-normandie.fr et aux pages Wikipédia sur le sujet. 

Commentaires

Je vous applaudis pour votre critique. c'est un vrai travail d'écriture. Développez .

Écrit par : MichelB | 13/08/2014

Les commentaires sont fermés.